Accueil / Uncategorized / Le secrétaire général de l’Onu souligne les difficultés entravant la paix dans le monde

Le secrétaire général de l’Onu souligne les difficultés entravant la paix dans le monde

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a peint un monde « en difficulté où les êtres humains souffrent et l’insécurité gagne du terrain », mardi, à New York, à l’ouverture du débat général de la 72e assemblée général de l’ONU.

« Le monde est en difficulté », a-t-il affirmé dans son adresse aux représentants de 130 Etats membres présents, dont le président Macky Sall, les appelant à « agir pour faire régner la paix dans le monde ».
« Des êtres humains souffrent et la colère gronde. L’insécurité gagne du terrain. Les inégalités s’accentuent, les conflits se propagent et les changements climatiques s’accélèrent », a souligné Antonio Guterres.
S’adressant pour la première fois à l’assemblée générale de l’ONU, le nouveau secrétaire général a invité les Etats membres à « faire régner la paix, rétablir la confiance et bâtir un monde meilleur pour tous ».
Antonio Guterres a par ailleurs pointé la prolifération des armes nucléaires, le terrorisme, les conflits et les violations du droit international humanitaire.
Le changement climatique, les inégalités croissantes qui minent les fondements de la société ainsi que le contrat social et les difficultés liées à la mobilité humaine ont également occupé une place de choix dans les propos du secrétaire général de l’ONU.
Selon Antonio Guterres, les Etats membres doivent s’appuyer sur « l’énorme énergie » des jeunes et « le pouvoir » des femmes pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).
Le président américain Donald Trump, qui prend également part pour la première fois à une assemblée générale des Nations unies, s’en est pris à la Corée du Nord après les exercices de tirs de missile effectués par Pyongyang.
Il a de même déploré la « situation inacceptable » au Venezuela, un pays secoué depuis avili dernier par un large mouvement de contestation du pouvoir socialiste en place, résultant d’une crise politique de plusieurs années.
« Chaque citoyen mérite prospérité et bien-être et les Etats-Unis souhaitent le réveil des nations et du patriotisme » a déclaré Donald Trump, affirmant que son pays condamne « tout régime brutal ».
Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall va intervenir mercredi en 12e position au débat général de la 72e assemblée générale des Nations unies.
Auparavant, Macky Sall va participer ce mardi à un mini-sommet de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et au sommet portant sur un Pacte mondial pour l’environnement initié par le président français Emmanuel Macron.
Aps

À voir aussi

Décés d’Al Amine : le Président Macky Sall à Tivaouane cet après-midi

Le chef de l’Etat se rendra à Tivaouane cet après-midi à 16h, suite au rappel …

Année Scolaire 2016 – 2017- Radioscopie D’une Ecole En Déperdition

L’année scolaire 2016/2017 a été relativement stable, sans perturbations récurrentes. Cela devrait être une année …