Accueil / SANTE / Secteur de la santé : Des contractuels réclament 6 mois d’arriérés de salaire

Secteur de la santé : Des contractuels réclament 6 mois d’arriérés de salaire

Le Soleil- Face à la presse, le 2 mars 2018, les contractuels du Programme du ministère de la Santé et de l’Action sociale/Jica ont réclamé près de 7 mois d’arriérés de salaire.

D’ailleurs, ils n’excluent pas de durcir le ton. Mballo Dia Thiam, secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas), a expliqué que l’Agence japonaise de coopération internationale avait financé, en novembre 2016, 44 milliards de FCfa pour le paiement des salaires de 1.162 agents bénéficiaires d’un Contrat à durée déterminée (Cdd) établi sur deux ans du Programme ministère de la Santé et de l’Action sociale/Jica.

Et depuis janvier 2017, ces derniers ont été recrutés et affectés dans les zones les plus reculées du pays en vue d’un maillage en personnel infirmier et sage-femme pour améliorer l’offre de services de santé pour tous et à tout moment. « Il nous est difficile de bouger aux risques de nous qualifier d’abandonneurs de postes ou d’absentéistes et même de délit de non-assistance à personnes en danger, si on ne nous trouve pas dans notre lieu de travail, quel que soit le motif de notre sortie. Et pourtant, on nous prive de salaire pendant 6 à 7 mois, de couverture médicale, de couverture sociale », a déclaré Narcisse Gomis, le porte-parole du jour.

Poursuivant, cet infirmier exerçant au district sanitaire de Kaffrine a informé que les travailleurs ont décidé de lutter pour améliorer leur sort.

Mballo Dia Thiam a auparavant souligné : « A la vielle de la Tabaski, nous avons secoué le cocotier et l’Etat du Sénégal a débloqué 5,2 milliards de FCfa permettant aux travailleurs d’aller fêter dans la dignité ».

Reçu en audience le 27 février dernier, le syndicaliste a révélé que l’actuel ministre de la Santé et de l’Action sociale a pris l’engagement de nommer un point focal Jica au ministère chargé de la délivrance des exemplaires de contrat, d’apurer les arriérés de salaire dans les meilleurs délais et d’organiser des rencontres trimestriels pour un suivi-évaluation de la mise en œuvre des propositions et solutions.

Serigne Mansour Sy CISSE

À voir aussi

Dengue: Le bilan s’alourdit à 6

Trois cas de dengue ont été signalés à Fatick. Le bilan est désormais porté à …

Une étude alerte sur le taux de sucre dans les yaourts

Les résultats d’une étude britannique montrent que la plupart des desserts au yaourt contiennent plus …