Accueil / SOCIETE / Secteur du nettoiement Les concessionnaires diagnostiquent les maux

Secteur du nettoiement Les concessionnaires diagnostiquent les maux

Le collectif des concessionnaires du Sénégal était en séminaire, ce  samedi à Dakar, pour se pencher sur les problèmes qui existent dans le secteur du nettoiement. En effet, sur instruction du Président de la République Macky Sall, les concessionnaires doivent proposer des solutions qui régleront définitivement lesdits problèmes.

Membre du collectif des concessionnaires, Boubacar Diallo a été le porte-parole du jour. Il a confié, ce samedi, qu’ils étaient réunis sur demande du Président Sall afin d’apporter des solutions définitives aux problèmes du secteur de la gestion des ordures ménagères. « Nous nous sommes réunis, ce samedi matin, parce que nous sommes des acteurs clés du nettoiement. C’est nous concessionnaires qui préfinançons le ramassage des ordures ménagères », a-t-il dit. En effet, cette rencontre a pour but d’apporter quelques réponses par rapport à ce secteur qui traverse beaucoup de difficultés. Et que ce séminaire entre aussi dans le cadre de l’appel du Président de la république qui leur avait ordonné de réfléchir sur cette question, de donner leurs impressions et d’apporter des réponses concrètes pour que ce problème devient un vieux souvenir pour les Sénégalais et les acteurs en charge de la gestion des ordures ménagères. A l’en croire, les conclusions prises lors de cette rencontre ne seront pas livrées parce qu’il est prévu une  réunion avec  le ministre de tutelle, Yaya Abdoul Kane, dans les jours à venir. « Nous sommes dans un secteur à problèmes et on est dans le besoin de trouver des solutions définitives à court, moyen et long terme. Nous sommes des acteurs qui sont dans le secteur pour certains depuis 30 ans, donc nous avons l’expérience et l’expertise pour apporter une contribution dans ce secteur d’autant plus qu’on ne veut pas être au-devant des médias juste pour réclamer nos sous », a soutenu Boubacar Diallo. Par ailleurs, les concessionnaires courent derrière 5 mois d’arriérés de salaire. Ainsi, le collectif va-t-il instaurer un cadre de négociation, en espérant que le gouvernement va leur payer leurs sous qui tournent autour de 5 milliards de nos francs.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …