Accueil / ACTUALITES / Sécurité publique- Quand les services de renseignements dysfonctionnent
Ministère de l'Intérieur du Sénégal

Sécurité publique- Quand les services de renseignements dysfonctionnent

On impute à Anna Sémou Faye des faits graves comme le « caillassage du véhicule présidentiel », ou « le forcing du barrage par Me Wade ».Aujourd’hui, une chose est certaine. Les politiciens, voire les hautes autorités ne prêtent pas une oreille attentive aux bulletins de renseignements. Cet incident n’est pas du ressort de l’inspectrice générale. Il y avait ce jour-là, tous les ingrédients pour que cela dégénère. Et tous avaient été avertis. La presse en avait fait écho. Aujourd’hui la sécurité publique n’est plus ce qu’elle était. La Police manque cruellement d’effectifs ? Le gros des troupes est dans les missions. En outre, ces hommes et femmes du renseignement ne sont pas bien imprégnés des réalités du terrain. La Police recrute mais nombre de ses éléments ne maîtrise pas les rouages. Certains hommes chargés du renseignement sont trop visibles. Ils ne se font plus discrets. Comme autrefois. Se déguisant ou se faufilant, sans bruits ni tambours.

Ndèye DIAW

 

À voir aussi

Lutte contre le changement climatique- l’Afrique lance sa plateforme à Bonn

La Journée de l’Afrique a été célébrée ce 15 novembre au cœur de la COP23 …

Conférence annuelle des chefs de parquet la question de la détention au cœur de la nouvelle politique pénale

Après quelques années d’inertie, la conférence annuelle des chefs de parquet a eu lieu, hier. …