ACTUALITE

« SECURITY DAYS »- La Société FORTINET et le Groupe PROMO CONSULTING cogitent sur la protection des personnes et actifs informatiques

  • Date: 3 novembre 2016

La société FORTINET, en partenariat avec le GROUPE PROMO CONSULTING a organisé, ce jeudi 3 novembre 2016, à l’Hotel King Fahd Palace un symposium sur la Cybersecurité et la Cybercriminalité. Plusieurs spécialistes ont réfléchi, sur l’ensemble des lois, politiques, outils, dispositifs, concepts et mécanismes de sécurité, méthodes de gestion des risques, actions, formations, bonnes pratiques et technologies qui peuvent être utilisés pour protéger les personnes et les actifs informatiques matériels et immatériels des Etats et des organisations. Mais aussi, sur les infractions pénales susceptibles de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau. L’importance de ce thème explique la présence très remarquée du gouvernement représenté par les Ministres Sidiki Kaba, garde des sceaux ministre de la justice, Mansour Sy, ministre de la fonction publique et Yaya Abdoul Kane ministre des postes et télécommunication.

16h 51mn Mots de clôture de M Mbagnick Diop- Remerciements à l’endroit de la société FORTINET, de l’Etat du Sénégal et de tous ceux qui ont participé aux travaux. Des félicitations et encouragements à l’équipe de Promo Consulting organisatrice de l’événement. Fin du Symposium sur le Cybersecurité et la Cybercriminalité. Rewmi.com vous donne rendez-vous prochainement pour un autre événement d’envergure.

16h 40mn Fin de la démonstration de M Raphael. Questions/Réponses

15h 50mn– Démonstration de M Raphael par vidéo conférence depuis Paris

15h 46mn Fin de la présentation de Nabila

15h22mn- Nabila Al Attabi fait sa présentation sur le Sandboxing : Sécurisation contre l’inconnu et Réseau Wirless- Accés sans fil intégré et protégé

15h 17mn fin de la communication de M Kamel Bouleimen qui répond à quelques questions

15h00mn Reprise des travaux- M Kamel Bouleimen fait une communication sur « le portefeuille de Solutions Fortinet »

13h 16mn Fin des échanges- Pause déjeuner

11h 25mn Début des échanges, débats et contributions

11h 16mn Dr Mamadou Seye, avocat fait une communication

11h 01mn M Mohamed Diop fait sa communication sur le thème  » Quelle protection  juridique des données personnelles ? »

10h 45mn M Cristophe Auberger Directeur technique FORTINET France fait une communication sur le thème « Vision FORTINET : Security Fabric »

10h 30mn- M Hamid Boughazi Directeur Régional Afrique du Nord et Francophone fait une communication sur le thème  « Sécurité pour un nouveau monde »

10h 07mn Fin de la cérémonie officielle d’ouverture- Pause café

10h02mn Sidiki Kaba, garde des sceaux, Ministre de la Justice fait son allocution

C’est toujours un bonheur d’être avec le Président Mbagnick Diop. Je voudrais louer son esprit d’innovation, son inventivité, son engagement innovateur. L’organisation de ce symposium vient à point nommé. Il s’agit d’une menace qu’il faudrait circonscrire, et le Président Macky Sall a beau dire  qu’il faudrait, dans le cadre du plan Senegal Emergent, nous mettre dans les conditions d’une économie globalisée, mais dont nous devons tirer les meilleures opportunités  en assurant à nos entreprises, aux acteurs qui y sont, la meilleure protection dans leurs activités. L’Etat du Sénégal était dèja engagé  sur le chemin de la digitalisation. En 2008, une loi  sur la cybercriminalité a été  adoptée. L’Etat du Sénégal a  ratifié  la convention sur la cybersecurité de l’ Union africaine pour mieux assurer les Etats africains  contre ce phénomène nouveau.

Ce symposium va être l’occasion d’une  réflexion approfondie. Aucun Etat ne peut, à lui seul,  faire face à ce phénomène. Nous sommes dans un monde globalisé, une économie interdépendante avec des acteurs  qui s’investissent pour la production de la richesse, mais d’autres acteurs qui se produisent  essentiellement pour des activités criminelles qui peuvent mettre en cause  l’immensité des efforts technologiques  pour pouvoir faire avancer  l’entreprise, et aussi  une autre activité criminelle  pour capter les efforts  de ceux qui s’investissent pour rendre notre vie meilleure.

Les Etats ne doivent pas laisser cette situation, en ayant les mains ligotées. Il faut prendre des initiatives. C’est en cela que je voudrais saluer l’effort du Président du MEDS qui est, à chaque moment  et toujours, un peu plus en avance  par rapport aux autres,  au regard de toutes les activités qu’il mène. On se rend compte qu’à tout moment, il a une volonté de porter les entreprises sénégalaises  vers la performance,  et être à la pointe du combat technologique,  et cette fois ci,  du combat qui nous permet de nous prémunir  contre ce qui pourrait être  un véritable fléau pour notre économie,  pour notre vie,  notre intimité,  et tout simplement  ce qui peut être une véritable menace  sur notre vie réelle. Je vous encourage et vous dit que vous avez le soutien du Président de la Republique  Macky Sall,  de son gouvernement et du ministre en charge de cette question.

9h 56 mn M Yaya Abdoul Kane ministre des postes et des télécommunications fait sont allocution

Cette rencontre vient à point nommé parce qu’aujourd’hui, au niveau du gouvernement, nous sommes en train de travailler sur une stratégie nationale sur la cybersécurité. Nous sommes accompagnés dans ce processus par le royaume des Pays bas.

Nous avons lancé, l’année dernière, une initiative internationale pour sensibiliser les Etats sur cette question qui, aujourd’hui, est une préoccupation majeure. Au Sénégal, nous avons fait de la cybersécurité un prérequis pour notre stratégie Sénégal numérique. Vu aujourd’hui la récurrence des attaques cybercriminelles qui constituent une véritable menace aussi bien pour les Etats, pour les entreprises que pour les citoyens.

Les défis c’est aujourd’hui d’assurer une sécurité de cybersécurité, puisqu’aujourd’hui, nous avons fait, à travers le Pse, l’ambition du Président de la République qui est de faire les nouvelles technologies, un levier de croissance et de développement. Nous ne pouvons pas développer l’économie numérique sans assurer la sécurité aussi bien des personnes et des biens. C’est une problématique qui se pose au niveau national, régional et international.

Au delà des actions entreprises par les Etats au niveau de la coopération internationale, c’est important aussi que cette question soit prise en charge. C’est pour cela que notre pays a ratifié toutes les conventions relatives à la cybersécurité. Au niveau des organisations sous régionales, donc cette question est prise en charge et c’est heureux de constater que les entreprises ont pris cette question à bras le corps parce que c’est très innovant des entreprises comme le Meds s’intéressent à cette problématique qui est une problématique essentielle sur laquelle, nous devons travailler pour faire de l’économie numérique un levier de croissance.

Nous allons mettre en place un centre de veille pour prévenir les attaques, mais aussi organiser des actions de sensibilisation pour que cette question soit prise en charge aussi bien au niveau des entreprises mais aussi que les citoyens se l’approprient puisqu’ aujourd’hui la confiance numérique est essentielle avec le développement fulgurant des nouvelles technologies de l’information.

9h49mn Mansour Sy ministre de la fonction publique fait une allocution

Il a dit participer à cet événement avec d’autant plus de plaisir que le MEDS, avec à sa tete le Président Mbagnick Diop s’est toujours illustré par des initiatives  qui mettent toujours en avant  l’intérêt national. La protection des biens et services,  la promotion de l’emploi, du dialogue social, la promotion de l’entreprise de manière générale.

En sa qualité de ministre en charge des relations avec les partenaires sociaux, il a tenu à rappeler les préoccupations des organisations  professionnelles dans le secteur, à savoir comment faire face  à tous ces risques que le Président du MEDS et le représentant de FORTINET ont développé; la deuxième question qui préoccupe les partenaires, c’est, selon le ministre, comment pouvoir anticiper sur ces risques et quels seront, en réalité, le coup de ces programmes, et enfin comment réagir en cas d’attaque et vers qui il faut se tourner.

9h 45mn Hamid bougazi- Directeur régional Afrique du Nord et Francophone de FORTINET prononce son discours

Apres avoir souhaité la bienvenue à tout le monde, il a exprimé ses remerciements. C’est un plaisir dit-il pour sa société d’organiser en collaboration avec le Groupe Promo Consulting cette journée dédiée à la cybercriminalité à Dakar.

Selon M Boughazi, la question de la sécurité, des systèmes d’information est arrivée à maturité au Sénégal et qu’elle va aujourd’hui être prise en charge. La question de la protection des données personnelles dit-il,  a été dès le départ, au centre des préoccupations  de ce projet. FORTINET est leader  dans la sécurité informatique. A ce titre, la société a sa responsabilité. Si effectivement il y a des problèmes de sécurité aujourd’hui  sur  le réseau internet pense-t-il, il y’a des solutions à ces problèmes. « Nous avons l’expertise , la volonté d’accompagner des pays comme le Sénégal dans le chemin de la digitalisation. C’est tout le sens que nous voudrions donner à cette journée d’aujourd’hui. »

9h37mn M Mbagnick Diop Président du Groupe Promo Consulting prononce un mot de bienvenue.

C’est avec un réel plaisir que nous vous accueillons ce matin a Dakar pour ce symposium consacre à la cybersécurite et cybercriminalité

L’une des conclusions majeures de la 16 e édition des assises économiques organisées le mois dernier par le MEDS en présence de Monsieur le Premier ministre autour du thème « La nouvelle économie : quelles mutations structurelles pour le Sénégal ? », portait sur la vulnérabilité actuelle de notre espace économique et social, face à la grande percée des nouvelles technologies.

Et l’une de nos recommandations était de renforcer notre dispositif de protection des données personnelles, par la dotation en moyens suffisants et adaptes à la Commission de Protection des données personnelles (CDP) dèja mise sur pieds par l’Etat du Sénégal.

Mais dans une dynamique de partenariat du secteur prive national aux cotés de l’Etat du Sénégal, pour la réussite des projets économiques et sociaux mis en oeuvre par le gouvernement, le Groupe PROMOCONSULTING, en relation avec la société FORTINET, spécialisé dans la protection des données et des systèmes d’informations, a compris des cet instant, qu’il fallait agir vite pour apporter des début de solution à cette problématique majeures.

En effet, la nouvelle économie mondiale se caractérise par une rapidité dans toutes les actions et les décisions, favorisées surtout par la grande vitesse des nombreux flux d’informations que nous partageons globalement via le réseau internet.

Depuis quelques années nous assistons à la recrudescence de nouvelles pratiques destructives qui se développent dans le cyberespace; des utilisations d’internet à des fins criminelles communément appelées « cybercriminalité ».

Les cyberattaques qui sont pilotées par des groupes étatiques ou non étatiques se « jouent » des distances et des espaces frontaliers, la globalisation des échanges aidant.

Ces attaques sont anonymes et il reste extrêmement difficile de déceler les instigateurs. Car le déploiement d’une cyberattaque se déroule toujours sous couvert de relais involontaires (botnets) ou d’intermédiaires (proxies).

Les attaques cybercriminelles restent relativement faciles à réaliser. Elles visent à mettre en péril le bon fonctionnement des systèmes d’information et de communication (SIC) utilisés par les citoyens, les entreprises et les administrations, voire l’intégrité physique d’infrastructures essentielles à la sécurité nationale. En somme, la cybercriminalité fait le lit de l’espionnage à visée politique ou économique, la prise illégale du contrôle des infrastructures critiques d’un Etat (énergie, transport, communication…) à des fins de sabotage.

Il est donc indispensable de définir des orientations stratégiques et de réfléchir sur les mesures adéquates à prendre en matière de sécurité, en vue de construire un arsenal de défense face aux éventuelles attaques qui peuvent à tout moment compromettre les intérêts de nos Etats, des organisations et des populations.

La mise en place d’un système de renforcement des capacités de défense constitue l’un des points majeurs que privilégie la cybersécurité. L’augmentation spectaculaire du niveau de sophistication et d’intensité des cyberattaques a conduit, ces dernières années, la plupart des pays développés à renforcer leur résilience et à adopter des stratégies nationales de cybersécurité.

Le gouvernement du Sénégal s’accorde avec le secteur privé national lorsqu’il reconnait que les TIC (s) constituent une grande opportunité d’accélération de notre économie, un impératif pour la capture du dividende démographique.

Mesdames, Messieurs,

La menace est réelles pour nos pays

Or, les économies d’Afrique sont encore si vulnérables et fluctuantes qu’il devient impératif de les protéger des chocs externes et surtout des inflations malveillantes.

En tenant compte des enjeux sous régionaux et de nos spécificité dans un univers globalisé, nous devons, sans plus tarder, mettre en oeuvre une véritable politique de cybersécurité en relation avec les Etats de la sous région mais également dans le cadre de la coopération internationale en matière de sécurité avec les pays en pointe dans ce domaine.

Ayant compris l’urgence d’actions face à ce fléau, la société FORTINET organise aujourd’hui ce symposium qui sera axé sur la cybersecurité, pour ainsi tenter de répondre ensemble à la question suivante :  » Comment trouver le bon équilibre entre sécurité de l’entreprise, productivité et respect de la vie privée?  »

Je vous souhaite une bonne journée de travail.

Merci de votre aimable attention.

9h 35mn Arrivée des Ministres Me Sidiki Kaba, Mansour Sy et Yaya Abdoul Kane accueillis par le Président Mbagnick Diop et le representant de FORTINET

Me Sidiki Kaba, garde des sceaux, Ministre de la justice
Me Sidiki Kaba, garde des sceaux, Ministre de la justice
M Yaya Abdoul KANE Ministre des postes et des Télécommunications
M Yaya Abdoul KANE Ministre des postes et Télécommunications
M Mansour Sy ministre de la fonction publique...
M Mansour Sy ministre de la fonction publique…
M Mbagnick Diop, Président du Groupe Promo Consulting
M Mbagnick Diop, Président du Groupe Promo Consulting
M Hamid Boughazi, représantant Fortunet, Directeur Régional Afrique du Nord et Francophone
M Hamid Boughazi, représantant Fortinet, Directeur Régional Afrique du Nord et Francophone

dsc_6741

.
.
.
.
Le Ministre Yaya Abdoul KANE face au journalistes
Le Ministre Yaya Abdoul KANE face aux journalistes.
Mbagnick Diop, Président du Groupe Promo Consulting répond aux questions des journalistes
Mbagnick Diop, Président du Groupe Promo Consulting répond aux questions des journalistes
M Hamid Boughazi face à la presse
M Hamid Boughazi, FORTINET, face à la presse

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15