Sédhiou : A 50 ans, Abdoulaye Biaye décroche le bac et rêve d’être administrateur civil

Depuis quelques  années, les résultats enregistrés au baccalauréat ne cessent de chuter au centre du lycée Ibou Diallo de Sédhiou. Parmi la minorité ayant décroché le sésame figure un ancien militaire, Abdoulaye Biaye. Il a 50 ans et il était inscrit en série L2. Né dans la capitale du Pakao, il s’engagea dans l’armée il y a trente ans de cela. Après deux ans de service, il a eu la chance d’être rengagé. Il changera plusieurs fois de corps, passant de l’armée de l’air à la section commandos. Son cursus a connu plusieurs étapes après le Cat 1. Il bénéficiera ainsi de plusieurs formations et effectuera plusieurs missions onusiennes. Après 25 ans de loyaux services dans la grande muette, il la quitte, frappé par la limite d’âge. Il entame ainsi une vie civile pleine d’ambitions. Trouver un emploi fut impossible, surtout qu’il n’avait pas encore décroché le baccalauréat. Revenu à Sédhiou, l’ancien militaire, qui n’avait que le niveau de la Seconde,  s’inscrit directement en classe de Terminale. Il y a deux ans, il avait échoué. Point découragé, il a fait sien l’adage « la réussite est au bout de l’effort ». C’est ainsi que l’année dernière, il passe les épreuves du baccalauréat sans succès. « Cette année, la chance m’a souri et mon exemple doit être suivi par tous ceux qui ont échoué », conseille Abdoulaye Biaye, fier.

A ceux qui ont échoué aux examens, il demande de bien se préparer pour les joutes à venir. D’ailleurs, notre bachelier de 50 ans ne manque pas d’ambition. Il veut être administrateur civil.

Le Soleil

Voir aussi

KAOLACK : 29 BÉNÉVOLES DE LA KUCSS POUR APPUYER LES VOLONTAIRES DE LA KOICA

Vingt-neuf bénévoles de la Korean university council for social service (KUCSS) sont venus spécialement de …