Accueil / ECONOMIE / Selon le FMI, la rumeur de la dévaluation n’est pas fondée- Le Fcfa au beau fixe

Selon le FMI, la rumeur de la dévaluation n’est pas fondée- Le Fcfa au beau fixe

Les réserves de l’Union économique ouest-africaine (Uemoa) et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac) se sont « stabilisées », a dit mercredi à Abidjan le nouveau représentant du FMI en Côte d’Ivoire, le Franco-espagnol José Gi Jon, réfutant la thèse d’une dévaluation actuelle du franc CFA dans ces deux zones économiques.

M. Gi Jon qui s’exprimait à l’issue d’une audience à la Primature, a indiqué aux médias que « sur la question de la zone Cemac, c’est vrai qu’elle a connu une forte baisse des réserves, mais ceci s’est stabilisé depuis longtemps ».

Cette stabilisation « a été en grande partie soutenue par des programmes conjoints entre le FMI et plusieurs bailleurs internationaux et les pays de la Cemac », a-t-il dit, estimant que « la rumeur de la dévaluation pourrait être dans cette mesure pas fondée ».

« Concernant la contagion aux autres régions, il ne devrait pas avoir un rapport », a-t-il poursuivi. M. Gi Jon a souligné que « l’Uemoa se porte bien » et les réserves, bien qu’elles « ont baissé légèrement, se sont récupérées ».

M. Gi Jon a par ailleurs relevé que « toutes les analyses qui sont faites au niveau régional indiquent que le niveau de fonds est correct et est en accord avec les fondamentaux économiques », ajoutant « on ne voit pas pourquoi ce qui se passe dans la zone Cemac va avoir des répercussions sur la zone Uemoa ».

À voir aussi

Conseil présidentiel de l’investissement Macky invite à poursuivre la réflexion sur la fiscalité 

Le Chef de l’Etat Macky Sall a présidé, hier, le Conseil présidentiel de l’investissement (CPI), …

Partage équitable du pétrole et du gaz sénégalais La clef de répartition du CESE

Aminata Tall a présidé, hier, la deuxième session ordinaire de l’an 2017 du Conseil économique, …