Accueil / Education / Le Sels sur le pied de guerre

Le Sels sur le pied de guerre

Si le gouvernement ne prend pas les devants, l’année scolaire sera perturbée par les syndicats d’enseignants. Le secrétaire général du Syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels), Souleymane Diallo était en conclave avec ses camarades hier, sous le thème : «quelles stratégies de lutte à la sortie des élections de représentativité dans le secteur de l’éducation et de la formation ». Souleymane Diallo annonce le dépôt d’un préavis de grève dès le mois d’octobre pour exiger du Gouvernement, le respect des accords signés en 2014. Selon le responsable syndical, le Gouvernement avait privilégié le dilatoire l’année scolaire passée plutôt que de respecter ses engagements vis-à-vis des enseignants. Les enseignants continuent toujours de réclamer l’application des accords signés. Il s’agit de l’indemnité de logement, les rappels, le statut de l’élève maître etc. Souleymane Diallo fustige aussi l’absence de concertations sérieuses depuis la signature des accords en 2014. A en croire le secrétaire général du Sels, aucune arme n’est écartée pour pousser les autorités à respecter leur parole. Souleymane Diallo prévient qu’ils utiliseront toutes les formes de lutte et stratégies adaptées au contexte. Ils adresseront également des lettres au Président Macky Sall et au Premier ministre pour leur rappeler leur engagement.

L’As

À voir aussi

Retraite à 68 ans : le SAES exige la même faveur

Le Syndicat Autonome des Enseignements du Supérieur (SAES) va sortir les griffes dès le mois …

Le Cusems observe un débrayage

Le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (CUSEMS), compte observer aujourd’hui …