Accueil / POLITIQUE / Sénatoriales : Le Sopi confirme sa suprématie

Sénatoriales : Le Sopi confirme sa suprématie

Les élections sénatoriales, qui ont eu lieu hier, se sont bien déroulées dans l’ensemble, apprend-on de nos reporters et correspondants. Environ 12.000 grands électeurs y ont pris part sur toute l’étendue du territoire national. Ils étaient composés de députés, conseillers régionaux, ruraux et municipaux, etc. 35 postes de sénateurs étaient en compétition. Ils s’ajouteront aux 65 autres que le président de la République doit choisir chez la Société civile, les organisations socioprofessionnelles et autres couches de la société sénégalaise.

Source : Le Soleil
Comme le soulignent nos reporters et correspondants, qui reviennent, dans les textes qui suivent sur le déroulement du vote, le Parti démocratique sénégalais (Pds, pouvoir), est sûr de remporter ces élections sénatoriales.

Forte affluence à Dakar et Pikine

Les élections sénatoriales ont connu une forte affluence dans les départements de Dakar et Pikine. Les grands électeurs sont sortis en masse pour sacrifier au rituel citoyen.

Dans le hall d’un des bâtiments de l’école Berthe Maubert, située au centre-ville, une femme et deux hommes sont assis autour d’une table. Un assez important stock de cartes d’électeur est sur ce meuble. Les députés, les conseillers municipaux, ruraux et régionaux qui n’ont pas pu retirer leurs cartes dans les Préfectures et sous-Préfectures, passent devant ces personnes chargées de la distribution de ces précieux sésames indispensables pour le vote.

A quelques mètres de la commission de distribution, on note une forte affluence d’électeurs devant les salles qui abritent les deux bureaux du département de Dakar pour l’élection du sénateur de la capitale. A côté d’eux, les forces de l’ordre veillent. 310 personnes sont inscrites au bureau de vote N°2 présidé par Matar Ndiaye, vice-président du tribunal régional de Dakar. Seuls, quatre partis y sont représentés. Il s’agit du Bloc des centristes gaïndé (Bcg), du Parti démocratique sénégalais (Pds), du Bloc pour le renforcement de la démocratie du Sénégal (Brds) et de And-jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads).

Ces mêmes formations sont également les seules à être représentées dans le bureau de vote N°1 où 325 électeurs sont appelés à voter. Il est dirigé par Mawa Sémou Diouf, président du tribunal départemental de Dakar.

Les candidats des formations en lice quittent les bureaux de vote optimistes. “ Mes impressions sont favorables et bonnes. Les électeurs sont sortis. Le bureau de vote a été pris d’assaut depuis le matin ”, a dit Fadel Gaye qui défend les couleurs du parti au pouvoir.

Pour M. Gaye, qui est par ailleurs, maire de Dakar-Plateau, le Sénat participe de la construction de la démocratie sénégalaise. “ Dans notre étape pour une démocratie majeure, il était nécessaire de mettre une deuxième chambre ”, selon lui.

Le candidat des “ follistes ”, Cheikh Mbacké Lô, adopte la même posture que le libéral, avec surtout “ les contestations qui couvent au Pds ”. “ Tout se passe bien. Je suis optimiste. C’est vrai que notre parti ne contrôle pas les communes d’arrondissement. Nous n’avons pas beaucoup de conseillers. Mais tout le monde sait qu’il y a des problèmes au Pds ”, relève-t-il. Il ajoute avoir mené une campagne en direction des “ frustrés ” du Pds. C’est pourquoi il dit espérer qu’il y aura une bonne partie qui votera pour Aj/Pads.

La même ambiance est enregistrée à Pikine. Les alentours du complexe Léopold Sédar Senghor, qui abrite les deux bureaux de vote du département sont jalonnés par des cars transportant les électeurs. Deux longues files indiennes sont devant les bureaux.

Le premier a 461 inscrits, tandis que le deuxième attend 251 votants selon les deux présidents.

PAPE DIOP SUR SA NOMINATION A LA TETE DU SENAT : « Je me mettrai partout où je serai amené à travailler »

“ Je suis un soldat. Je me mettrai au service de mon pays partout où je serai amené à travailler ”, a déclaré hier le maire de Dakar, Pape Diop. Il répondait à une question d’un journaliste sur sa nomination à la tête du Sénat, juste après avoir accompli son devoir citoyen, à Berthe Maubert, au bureau n°1.

Sur l’installation de la deuxième chambre, l’ancien président de l’Assemblée nationale, qui est arrivé sur les lieux à 10h 45 mn, a souligné que cela pourrait intervenir dans 15 jours, au retour de voyage du président de la République qui va, selon lui, procéder à la publication de la liste complémentaire. Le maire de Dakar s’est réjoui de la mobilisation des électeurs qui sont venus en masse dès le début de la matinée. “ Le mot d’ordre du parti est respecté. Cela est confirmé par l’affluence notée devant les deux bureaux de vote. « Je suis très satisfait du déroulement du vote », a-t-il dit, affirmant que Fadel Gaye, le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds) dans le département de Dakar sera largement victorieux.

“ Sur le plan politique, mon parti est largement majoritaire à 90% dans le département ”, a encore indiqué le maire de Dakar. Interpellé sur le travail accompli pour encourager les citoyens à voter, Pape Diop a indiqué avoir convié tous les conseillers du département et les grands responsables à une réunion de coordination pour demander aux élus de voter.


À voir aussi

Parrainage : Aly Ngouille installe la Commission ad hoc

Partis politiques et membres de la Société civile vont se réunir ce matin au ministère …

Mort de Fallou Sène : Tanor et Aminata Mbengue dénoncent la politisation du dossier

Le secrétaire général du Ps et la présidente des femmes socialistes n’apprécient pas la « politisation » …