images

SENEGAL AIRLINES Les ex-travailleurs ont mis fin à leur diète

En grève de la faim depuis dimanche pour exiger leurs indemnités, les ex-travailleurs de la défunte société « Sénégal Airlines », ont finalement mis un terme à leur diète. Cela fait suite à leur rencontre avec leur ministre de tutelle, Maїmouna Ndoye Seck, qui leur a promis une enveloppe de 50 millions de nos francs aux fins de faire face aux dépenses de la fête de Tabaski, mais aussi et surtout aux charges afférentes à la rentrée des classes. 

Dans le cadre de la célébration de la fête de Tabaski, le gouvernement du Sénégal, par le biais du ministre du Tourisme et des Transports aériens, a rencontré les travailleurs de Sénégal Airlines à qui il a promis une somme de 50 millions de nos francs. Ce, après une grève de la faim qui a duré moins de deux jours.
Dans un communiqué qui nous est parvenu, il est mentionné que cette somme représente une partie des arriérés de salaire. « On a eu une aide de 50 millions pour l’ensemble du personnel pour faire face en urgence à la Tabaski. Le processus de liquidation sera accéléré, selon le ministre Maïmouna Ndoye, pour qu’on puisse rapidement disposer de nos droits légaux. Et en plus, le personnel aura la priorité d’embauche dans la nouvelle compagnie », a fait savoir leur porte-parole, Moustapha Diakhaté. Il a par ailleurs indiqué que les grévistes ont décidé de mettre fin à leur mouvement.

Moustapha Diakhaté de poursuivre : « Elle (Maїmouna Ndoye Seck) nous a donné quelques assurances et on a bon espoir que le processus qu’elle nous a déroulé, s’il va à son terme, sera dans l’intérêt du personnel parce qu’il prend en compte la liquidation de Sénégal Airlines et les droits légaux du personnel, jusqu’à son insertion dans la nouvelle compagnie Air Sénégal SA ».

A l’en croire, un nouvel espoir est né chez les ex-travailleurs de Sénégal Airlines.

Pour rappel, les travailleurs de la défunte compagnie aérienne courent derrière leurs droits et des arriérés de salaires depuis 5 mois alors que la décision de liquidation de la compagnie a été prise depuis le 2 avril dernier. Face à cette situation, ils avaient décidé de décréter une grève de la faim.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

telechargement-5

ÉRECTION D’UNE BUVETTE SUR LA CORNICHE Aby Ndour persiste, Atépa annonce une plainte…

Entre Aby Ndour et l’Association Sos Littoral, la guerre est à son paroxysme. Atépa a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *