Accueil / ECONOMIE / Sénégal-Chine: L’industrie et le  numérique pour renforcer la coopération  

Sénégal-Chine: L’industrie et le  numérique pour renforcer la coopération  

L’industrie et le numérique sont, entre autres, les domaines où la Chine veut renforcer sa coopération avec le Sénégal. C’est ce qu’a dit Wang Yi,  Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères.

 

« Dans l’avenir, nous allons continuer, à travers le canal bilatéral et dans le cadre du Forum Chine-Afrique, à favoriser nos atouts respectifs et élargir notre coopération dans de nouveaux domaines comme le parc industriel et l’économie numérique pour que la coopération sino-sénégalaise soit pionnière dans la coopération Chine-Afrique », a déclaré le Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. Selon Aps, Wang Yi s’exprimait après une séance de travail avec son homologue sénégalais, Sidiki Kaba, tout en précisant que ce dernier que séjourne à Dakar dans le cadre d’une tournée africaine incluant trois autres pays, notamment l’Ethiopie, le Burkina Faso et la Gambie. Wang Yi a  fait savoir que  la coopération entre les deux les pays est entrée dans une nouvelle phase. L’amitié et la confiance mutuelle entre Beijing et Dakar se trouvent maintenant à la meilleure période de l’histoire. A l’en croire, les relations entre nos deux pays ont devant eux de bonnes perspectives et bénéficient d’une plateforme encore beaucoup plus solide. La Chine apprécie hautement la coopération bilatérale fructueuse avec le Sénégal. S’agissant du continent africain, le Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères a indiqué que l’amitié entre son pays et l’Afrique est indestructible. « L’amitié entre la Chine et l’Afrique est indestructible. Ces derniers temps, il y a des pays hors de la région qui ont essayé de noircir l’image de la coopération sino-africaine. Mais les gouvernements et les peuples africains ne se sont pas laissés tromper par ces accusations infondées et ne sont pas perturbés par de fausses notes », a indiqué Wang Yi. Ainsi dira-t-il que la Chine et l’Afrique sont des partenaires qui partagent heurts et malheurs et se soutiennent mutuellement depuis toujours. A cette occasion, M. Yi a laissé entendre qu’ils devront renforcer leur communication stratégique et accroitre la coopération.  « Aujourd’hui, l’unilatéralisme gagne du terrain et les règles internationales ont des défis. Les pays africains sont conscients que si on laisse cette situation, cela va compromettre les droits et intérêts justes de grand nombre de pays en développement », a conclu le Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères.

 

 

Zachari BADJI

 

À voir aussi

Adressage: « 224.000 bâtiments ont été numérotés à Dakar »

  Le Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications (FDSUT), a procédé hier à …

132 milliards de l’Inde pour financer les entreprises sénégalaises

Une rencontre d’échanges sur le thème « Opportunités d’affaires entre l’Inde et le Sénégal », s’est déroulée …