ECONOMIE

SENEGAL- Les services constituent 47% de l’emploi formel

  • Date: 10 juillet 2015

Le secteur des services, qui a connu une croissance nette de 3,4% par an entre 2009 et 2012 au Sénégal, constitue la principale niche d’emploi avec 47% de l’emploi formel, indique le rapport 2015 de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED) rendu public ce jeudi. ‘’Au Sénégal, le secteur des services a connu une croissance appréciable avec une moyenne de 3,4% par année entre 2009 et 2012 (…). Nous constatons qu’au Sénégal environ 47% de l’emploi formel se situe dans le secteur des services’, a expliqué Bineswaree Bolaky, économiste à la section Afrique de la CNUCED.

Elle s’exprimait lors de la cérémonie de présentation de ce rapport 2015 sur le thème : ‘’Le développement économique en Afrique : Libérer le potentiel du commerce des services en Afrique pour la croissance et le développement’’. ‘’L’emploi formel enregistré dans le secteur des services au Sénégal (47%) est supérieur à la moyenne en Afrique qui est de 32% en Afrique. En Afrique de l’ouest le secteur des services a connu une croissance d’environ 9% par année entre 2009 et 2012’’, a fait remarquer Mme Bolaky qui présentait le rapport devant des journalistes. Ce document de plus de 150 pages invite à libérer le potentiel du secteur des services afin qu’il soutienne et appuie le processus de transformation structurelle en Afrique. ‘’Il faut penser à améliorer l’efficacité dans la fourniture des services de base, des infrastructures comme l’eau, l’énergie, les transports, les télécommunications qui sont tous des intrants importants pour la production agricole et manufacturière’’, mentionne le texte.

Le rapport fait également état de la faiblesse du degré d’indépendance des organismes en Afrique, les déphasages entre les programmes de développement et la stratégie nationale. ‘’Il y a un hiatus entre les stratégies nationales et les ambitions proclamées concernant le commerce des services (…). Il s’y ajoute que les programmes de développement ne sont pas bien articulés à une stratégie nationale’’, a relevé Bineswaree Bolaky. Ce document, qui fait le point sur la situation des secteurs du commerce et des services, insiste sur la nécessité d’une plus grande cohérence des politiques aux niveaux national, régional et international pour remédier le déphasage des politiques relatives au secteur des services et des politiques commerciales. Le rapport présente aussi des recommandations ‘’concrètes et pratiques’’ sur les mesures à prendre pour tirer un plus grand parti du commerce des services en Afrique et ses incidences positives sur le développement, l’emploi et la croissance.

APS

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15