Accueil / TECHNOLOGIES / Le Sénégal et l’Espagne à l’école de l’Entreprenariat numérique des femmes

Le Sénégal et l’Espagne à l’école de l’Entreprenariat numérique des femmes

Démarrage à Dakar, ce mardi 19 septembre 2017, de la 1ère session de formation du programme Afrimac consacrée au renforcement des capacités des femmes à l’entreprenariat numérique.

Cette formation qui enregistre la participation d’une forte délégation espagnole, est initiée par le Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’économie numérique et le Cabildo de Fuerteventura en partenariat avec la Chambre de Commerce et le Parc Technologique de Fuerteventura.

Elle est le fruit d’une coopération tripartite entre l’Etat du Sénégal, le Royaume d’Espagne et l’Union européenne et s’inscrit dans le cadre du Programme pour l´échange entrepreneurial en matière de haut impact économique et environnemental entre les iles canaries et l’Afrique occidentale, dénommé Afrimac.

L’objectif visé est d’accroître, de façon significative, la présence des femmes dans les activités socioéconomiques afin de promouvoir leur participation plus effective dans les processus décisionnels.

Il vise :

-à augmenter la conscience sociale concernant le besoin d’autonomisation des jeunes femmes dans les domaines économiques afin d’assurer leur inclusion dans l’économie numérique mondiale.

-à promouvoir la capacité entrepreneuriale, l’esprit d’entreprise, et la génération de synergies des femmes grâce à l’utilisation des technologies numériques

-à multiplier les séances de formation et de renforcement des capacités sur la technologie, l’innovation et l’entreprenariat numérique, le leadership et le développement personnel par le biais de méthodes ouvertes et collaboratives

La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de M Abdoulaye Bibi Balde, Ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’économie numérique, qui était représenté par M Seth Sall, Directeur de la Promotion de l’Economie numérique et du partenariat.

Ouvrant la cérémonie, ce dernier a tout d’abord transmis les salutations et les mots de bienvenue en terre sénégalaise de Monsieur le Ministre à la forte délégation espagnole venue prendre part à cette importante session de formation.

Il a ensuite exprimé la fierté, pour notre pays, d’accueillir et d’abriter cette 1ère phase qui, pendant deux semaines, regroupera une trentaine de jeunes femmes sénégalaises et espagnoles âgées de 21 à 35, ayant un niveau universitaire, dotées de connaissances et de maîtrise des TIC, disposant d’un projet ou d’une idée de projet professionnel ainsi qu’une bonne maîtrise de la langue anglaise.

Ces dernières seront formées sur des modules aussi importants que l’innovation technologique, l’entreprenariat numérique, le leadership et le développement personnel ainsi que le marketing digital.

Il signalera que cette présente session assurée par des formatrices sénégalaises sera poursuivie au mois de novembre aux îles Canaries et sera l’occasion pour la partie sénégalaise de partager l’expertise et l’expérience espagnole en matière d’innovation et d’entreprenariat numérique.

Pour Monsieur Sall, la question de l’emploi et de l’entreprenariat des jeunes et des femmes est érigée au rang de priorité pour l’Etat du Sénégal.

Il a, à ce titre, rappelé la décision historique prise par Son Excellence, M le Président de la République de faire de l’année 2018, une année sociale, dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap avec à la clé :

-un programme d’urgence pour l’emploi et la promotion de l’entreprenariat rapide des jeunes ;

-une meilleure dotations budgétaire en faveur de l’emploi  et l’intégration systématique de la dimension emploi et entreprenariat dans les politiques et programmes d’investissement ;

-la création d’une Délégation générale pour l’Entreprenariat rapide dédiée aux femmes et aux jeunes ;

-la mise en place de Bourses pour l’Entreprenariat Rapide (BER).

La tenue prochaine de consultations régionales, d’un conseil interministériel sur l’entreprenariat féminin et d’un forum national sur l’entreprenariat et la promotion économique des femmes.

Et Monsieur Sall de revendiquer le rôle clé du numérique dans cette croisade pour la promotion de l’emploi et de l’entreprenariat des jeunes et des femmes, en tant moteur de croissance et d’emplois, levier de performance et compétitivité des autres secteurs de l’économie.

Il illustrera ses propos en mettant en évidence la place qu’occupent les questions d’emplois et d’entreprenariat dans les projets et programmes du Ministère de la Communication, des Postes et de l’Economie numérique qui, à côté de ce programme Afrimac, développe d’autres initiatives de promotion de l’emploi et l’entreprenariat numérique parmi lesquelles :

-l’élaboration d’une stratégie numérique dont l’ambition est de créer près de 3000 emplois qualifiés avec environ 100 entreprises incubées par an d’ici 2025

-la mise en place d’un parc de technologies numériques permettant de générer  35 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects

-la création d’un fonds de développement de l’entreprenariat numérique et de soutien à l’innovation

-la mise en œuvre par la Direction de la Promotion de l’Economie numérique d’un programme de promotion de l’entreprenariat numérique dont la finalité est le partage et l’évaluation des toutes les initiatives d’entreprenariat numérique ainsi que la mise en place d’un dispositif et des mécanismes de soutien et d’accompagnement de ces initiatives

Dans sa conclusion Monsieur Sall a lancé un vibrant appel aux participants de cet atelier pour les inviter à tirer le maximum de profit de cette occasion qui leur est offerte de renforcer leur capacités techniques et managériales, de partager leur expérience, de développer et murir leur projet et de tisser leur réseau de connaissances et de collaborateurs.

À voir aussi

Le prix Nobel de physique attribué à …

Le prix Nobel de physique attribué à Weiss, Barish et Thorne pour leurs recherches sur …

Un jeune fabrique son propre portable

Mo Omer a fabriqué son propre téléphone portable au Canada. Le jeune homme de 17 …