Accueil / Uncategorized / Sénégal-Namibie, demain : Les « Lions » travaillent leur cohésion

Sénégal-Namibie, demain : Les « Lions » travaillent leur cohésion

Au second jour de leur regroupement, les « Lions » du football ont encore trimé dans le travail de cohésion, mais aussi dans un système technico-tactique que le sélectionneur national Henri Kasperczak a mis en place en direction du match de préparation de demain contre la Namibie. Hier donc, sur le second terrain gazonné de la base aérienne de Ouakam, Tony Sylva et ses coéquipiers ont sué à l’exception d’Habib Bèye qui est arrivé avec une blessure contractée dans son club et d’Abdoulaye Diagne Faye blessé au cours de la première séance de mercredi qui ont été ménagés à cause de ces petits bobos.

Source : Le Soleil
Mais, Henri Kasperczak espère les récupérer rapidement. Pape Bouba Diop était quant à lui un peu grippé pendant deux jours, mais a pu s’entraîner avec le groupe dans l’après-midi.

Ainsi, pendant que Mandiaty Fall, le préparateur des gardiens de but, s’occupait de ses trois portiers (Tony, Cheikh Ndiaye et Coundoul), Kasperczak et son adjoint Lamine Ndiaye supervisaient le déroulement de la séance d’entraînement en apportant à chaque fois que de besoin des correctifs dans l’élaboration du jeu. Et, à la fin de cette séance, le sélectionneur des « Lions » du Sénégal a déclaré qu’il s’agira d’éviter les erreurs d’inattention en défense, en imprimant la vigilance dans le jeu, mais de faire en sorte également que la concentration soit de mise devant le but adverse. Dans ce cadre, le travail a été axé dans la transmission du ballon en accélérant le jeu, mais aussi avec un repli dans la récupération de la balle dans la moitié défensive. Ensuite, il s’agissait de continuer à perfectionner le système de jeu mis en place. Pendant une heure trente donc, les « Lions » ont répété les différentes variantes de jeu en y ajoutant évidemment la vivacité dans les déplacements. Deux touches de balle dans la seconde moitié offensive.

En somme, Kasperczak s’est beaucoup focalisé sur le travail foncier avec une accentuation sur le fameux système de la « réception, passe, démarquage » ; le tout dans la vivacité. « Nous avons travaillé également par rapport au rendement de chacun et dans sa zone. Nous préparons la CAN dans ce contexte, car il faut être fin prêt en allant au Ghana pour pouvoir se mesurer efficacement à ses adversaires. Alors, nous avons mis en place deux équipes avec un travail dans les duels qui est très important pour nous, surtout quand on est dos au but », a indiqué le sélectionneur national du Sénégal.

En fait, comme il l’avait déclaré lors de la conférence de presse de présentation de la liste des 23 joueurs, l’équipe sénégalaise travaille en direction d’un objectif bien précis : la coupe d’Afrique des nations. C’est pourquoi il ne veut laisser aucun détail dans la préparation, surtout que celle-ci débouchera sur deux importants matches amicaux qui devraient lui permettre de se faire une idée exacte de la forme de ses joueurs avant d’aller au Ghana. Après cette séance d’entraînement où toutes les séquences ont été utilisées, Henri Kasperczak effectuera une dernière aujourd’hui avec sa troupe pour la préparer au match de demain contre la Namibie. Notons que les « Lions » s’entraîneront aujourd’hui encore sur le même terrain, mais à huis clos.


À voir aussi

revue de prsee français du 11 mai

 

Ndiaye déféré au Parquet

Le comédien Abdoulaye Ndiaye alias Ndiaye a été présenté au procureur de la République hier, …