Accueil / Uncategorized / Sénégal-Namibie : Journée de galère des Namibiens à Dakar, hier jeudi

Sénégal-Namibie : Journée de galère des Namibiens à Dakar, hier jeudi

Les joueurs et l’encadrement technique de la Namibie ont vécu jeudi leur ‘’pire journée » depuis qu’ils ont rejoint la capitale sénégalaise sur invitation de la fédération de football pour y livrer un match amical de préparation, l’équipe des Warriors ayant été baladée toute la journée pour s’entraîner sereinement. D’abord c’est la séance du matin ‘’prévue à 9h30 au stade Demba Diop » d’après les assurances qui leur ont été données par la fédération de football qui a été ‘’escamotée ». Les joueurs découvrent à leur grande surprise que ‘’le terrain était occupé par un centre de formation », a indiqué à l’APS une source informée.

Source : Aps

Sur ces entrefaites, l’entraîneur de la sélection Arie Schans outré par ce comportement qui est ‘’loin du fair-play » demande à ses troupes de rejoindre le bus, avant que des responsables – après moult conciliabules – aient pu les convaincre de revenir sur leur décision.

C’est d’ailleurs après avoir pesté contre l’hospitalité sénégalaise et s’être remémorés le ‘’mauvais traitement subi à Dakar lors de (leur) dernier passage » que les Warriors ont pu s’entraîner ‘’dans un cadre qui manque de sérénité », indique un de leurs responsables qui a appelé simplement ses joueurs à boycotter.

‘’Nous allons boycotter ce match parce que le Sénégal ne nous respecte pas, sinon comment comprendre que leur équipe trouve facilement un terrain d’entraînement et que nous, qui sommes leurs invités, n’en trouvons pas », s’est interrogé le préparateur des gardiens de but.

Après cet impair dû selon le responsable du protocole de la fédération sénégalaise, Samsidine Diatta, à un ‘’manque d’aires de jeu à Dakar », les Warriors vont subir une situation pire l’après-midi. Les équipes de Navétanes qui devaient s’entraîner au stade Demba Diop ayant refusé de leur laisser le pré.

Arrivés de nouveau à Demba Diop, les Namibiens auront la surprise de constater que ‘’de nouveau le terrain était occupé » par les équipes Navétanes qui devaient y jouer deux demi-finales, alors qu’ils étaient assurés que le ‘’match allait être décalé ».

Face au refus des dirigeants Navétanes de les laisser s’entraîner et face à ce qu’ils qualifient ‘’d’envahissement » le terrain et les gradins étant investis par des supporters et des organisateurs de match Navétanes, les Namibiens boudent. Malgré la tentative de Amadou Kane, président de l’Organisme régional de coordination des activités de vacances (ORCAV) de Dakar de les faire revenir à de meilleurs sentiments.

Frustrés par ce ‘’manque de respect » les Namibiens ont de nouveau déclaré leur ‘’intention de boycotter ce match qui ne servira à rien puisque la préparation est tronquée » en embarquant de nouveau dans leur bus.

Au total, malgré le fait que le premier jour de leur séjour dakarois ait déjà été marqué par des incidents, les Namibiens refusant notamment de s’entraîner à Iba Mar Diop dont ils jugent ‘’la pelouse risquée » et ayant eu toutes les peines du monde de faire leur première séance matinale du mercredi à Demba Diop face à l’intransigeance du directeur qui, non averti, aurait déclaré qu’il ‘’s’en f…. des Namibiens » les futurs adversaires du Sénégal ont eu une journée de galère à deux jours de leur match.

Heureusement qu’au dernier moment, le président de la Fédération sénégalaise de football, Mbaye Ndoye, a rendu visite à la délégation namibienne ‘’pour leur présenter des excuses et promettre que la dernière journée d’avant match se déroulera normalement avec deux séances prévues à Demba Diop le matin et Léopold Senghor l’après midi ».

À voir aussi

Parrainage à Louga: Les collecteurs quadrillent la ville

Les collecteurs des différentes sensibilités (l’opposition, l’Apr et ses alliés de la mouvance présidentielle) quadrillent la …

Atepa: « Moi, président

Pierre Goudiaby Atépa a déclaré hier officiellement sa candidature. Une occasion pour l’architecte de décliner …