lions_foot_i_0

SÉNÉGAL- NAMIBIE- LES LIONS DOIVENT AVOIR EN TÊTE LE MATCH CONTRE LES REQUINS BLEUS

Le match Sénégal-Namibie du 3 septembre prochain, coïncidant avec la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, va revêtir « une importance capitale » pour les Lions qui sont appelés à s’appuyer sur cette rencontre pour préparer le Cap-Vert, leur premier adversaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, a analysé le technicien sénégalais Youssouph Dabo.

« Contrairement à ce que j’ai entendu, ce ne sera pas un match de gala, cette rencontre éliminatoire de la CAN sera importante pour le staff et les joueurs dans la perspective de celle du mois d’octobre contre le Cap-Vert », a expliqué à l’APS, l’entraîneur du Guédiawaye FC.

« Le Sénégal, qui doit entrer dans ces éliminatoires par la meilleure des manières, c’est-à-dire en gagnant contre le Cap-Vert, n’aura que cette rencontre contre la Namibie pour peaufiner sa stratégie », face à un adversaire qui en veut, a-t-il rappelé.

« En plus du caractère de derby zonal, le Cap-Vert a fait de très grands progrès et ne va lésiner sur aucun moyen pour couronner (sa bonne passe) par une qualification au Mondial 2018 », a indiqué le technicien, ancien joueur et entraîneur des équipes de jeunes du Red Star (France).

Interrogé sur la sélection en équipe nationale de l’ancien pensionnaire de Génération Foot, Ismaïla Sarr, qui évolue actuellement au FC Metz (élite française), il souligne que si le sélectionneur national s’est résolu à faire appel à lui, « c’est parce qu’il a besoin de lui ».

« Dans son rôle d’attaquant excentré, il peut être utile au staff et au groupe », a-t-il par ailleurs ajouté, rappelant « le bon contenu » du match amical (2-0) livré par le Sénégal contre le Rwanda, en fin mai dernier.

« Aliou (Cissé) avait joué avec deux joueurs excentrés », a rappelé le technicien, relevant que si les hommes ont quelque peu changé dans certains compartiments (arrière gauche), « la stratégie sera la même dans l’ensemble ».

Et la perspective de faire « carton plein » dans ces éliminatoires avec une victoire contre la Namibie doit pouvoir amener le groupe à prendre au sérieux cette rencontre et cet adversaire du 3 septembre, a-t-il ailleurs ajouté.

Les Lions, qui ont déjà obtenu leur ticket pour la phase finale de la CAN 2017, ont remporté leurs cinq matchs éliminatoires.

Voir aussi

Amara-Traore

AMARA TRAORÉ La Can 2017 sera difficile pour toutes les équipes

Le fait que les Lions figurent dans le chapeau 3 pour le tirage au sort …