Séparation avec Jaber le chef de l’Etat accélère la cadence

L’affaire Suneor s’est invitée au Conseil des ministres, au cours de laquelle le chef de l’Etat a demandé enfin au gouvernement de finaliser dans les meilleurs délais la procédure de séparation à l’amiable engagée avec l’actionnaire majoritaire de la Suneor. Mieux, le locataire du Palais propose un schéma efficace de privatisation de cette société, qui prend en compte les intérêts des travailleurs, des industriels et de l’Etat. A signaler que pour la privatisation de la Suneor, Jaber manœuvrait ferme pour l’huilier français Avril. Il estime, en effet, que l’huilier français, qui possède déjà Copéol (une entreprise avec Castel), le numéro 2 de l’arachide au Sénégal, est le seul candidat actuel qui soit capable de structurer réellement la filière arachidière. Plusieurs autres noms ont été cités comme candidats potentiels. Il s’agit de l’Ivoirien Sifca (avec le soutien de son actionnaire majoritaire Olam), l’Algérien Cevital, contrôlé par Issad Rebrab.

Voir aussi

GAMBIE Les soldats de Yayah Jammeh prêts à affronter les militaires déployés par la Cedeao

   Même si on l’ évite, la guerre s’annonce en Gambie. Selon une source dans …