Accueil / Education / Septième édition du Festival international des clubs d’anglais- Les problèmes du système éducatif et de l’Afrique à la loupe

Septième édition du Festival international des clubs d’anglais- Les problèmes du système éducatif et de l’Afrique à la loupe

 Autour de leur coordonnateur, Uncle Bouna, plus de neuf cents jeunes ont cogité, pendant deux jours, au lycée des Parcelles Assainies, sur les problèmes du système éducatif sénégalais et proposé des solutions. Sous le regard indifférent des autorités.

Ils sont venus des quatorze régions du Sénégal et de la sous-région. Pris en charge par d’anciens élèves et des bonnes volontés, ils ont pu tenir leurs manifestations. Dans la douleur. Ce festival regroupe les clubs d’anglais au niveau international. Pour cette 7e édition, le pari de la mobilisation a été gagné, malgré les absences du Nigéria et de l’Afrique du sud, retenus, selon le coordonnateur, par des imprévus de dernière minute. Les élèves ont rivalisé d’ardeur sur des thématiques tournant autour des problèmes du système éducatif sénégalais, avec ces grèves à répétition, sur la démocratie, la paix, le développement économique, entre autres. Répartis en groupes et par régions, ces anglophiles ont réfléchi, pendant trois jours, sur les problèmes qui minent l’éducation et le continent africain. Ont-ils aussi, proposé des solutions pour sortir l’Afrique de ses goulots d’étranglements et pacifier les relations entre l’Etat et les syndicats d’enseignants. Les guerres, les calamités naturelles, les barrières socioculturelles n’ont pas été occultées. A côté de cet exercice patriotique, il y a eu beaucoup d’enseignements sur la langue et ses règles. En quelque sorte, une tribune qu’ils s’offrent pour revoir et consolider leurs acquis en anglais. Ce festival vise aussi, à travers ces rencontres, à former des leaders. Avec l’intérêt que les élèves accordent à la langue de Shakespeare, l’espoir est permis que ce festival est parti pour durer. Et curieusement, au plan de l’appui, les autorités se sont distinguées encore par leur absence. Un désintérêt de l’Etat pour ce peuple d’élèves, à l’heure des grands rassemblements. La prochaine édition est prévue en Avril 2016.

Pape Amadou Gaye

À voir aussi

1979-2019: “Une si longue lettre”, 40 ans!

Dans ce roman paru en 1979, l’écrivain Mariama Ba écrit à la première personne la …

Académie française: « auteure », « autrice » et « écrivaine » existent désormais

«Il y’a une évolution naturelle de la langue, constamment observée depuis le Moyen Age » et …