Accueil / POLITIQUE / Serigne Bathie Seck de la coalition Waar-wi : « Pourquoi a-t-on arrêté les chantiers de Thiès ? »

Serigne Bathie Seck de la coalition Waar-wi : « Pourquoi a-t-on arrêté les chantiers de Thiès ? »

En attendant la venue de Modou Diagne Fada le 30 mai à Thiès, les candidats à la députation Sophie Coumba Ciss et Serigne Bathie Seck (respectivement deuxième sur la liste départementale et neuvième sur la liste nationale) occupent le terrain. Ils organiseront un grand meeting le jour J et mèneront différentes actions, afin de convaincre les populations à voter massivement pour la « Coalition Waar-Wi ». Dans le passé, ils avaient soutenu le Parti démocratique sénégalais (Pds), mais pour ces législatives ils roulent pour l’ancien ministre de l’Environnement, Modou Diagne Fada.

Source : Le Soleil
“ S’il n’y avait pas la Coalition Waar-Wi, je ne me serais pas engagée dans cette campagne. Je précise que je n’ai rien reçu de Diagne Fada, mais j’ai espoir en lui et je gagnerai à Thiès car j’ai de la volonté et les populations ont confiance en moi ”, affirme avec détermination Sophie Coumba Ciss.

Jadis animatrice de la cellule du mouvement « Kaddu Askan Wi » (créé par Ali Faye de la présidence de la République) à Thiès, elle dit n’avoir jamais ressenti de la considération en retour, malgré son engagement.

Elle a alors préféré soutenir M. Fada qui lui a prêté une oreille attentive. “ Notre objectif est de satisfaire les besoins des populations. Nous aurions pu nous consacrer uniquement à nos occupations professionnelles, mais nous préférons nous investir pour mener une politique de développement à Thiès ”, argumente la militante de Waar-Wi. Actuellement, elle initie des “ thé-débats ” et des causeries avec les électeurs dans toute la ville et veut mobiliser le plus grand nombre de Thiessois le 30 mai. Pour réussir ce pari, elle peut compter sur Serigne Bathie Seck, président du comité électoral départemental de Waar-Wi et Secrétaire général du Front d’action pour le renouveau (« Far Yoon Wi »).

Ce dernier estime que seul Modou Diagne Fada peut défendre les intérêts des populations à la future Assemblée nationale.

Évoquant la situation de Thiès, il déplore le fait qu’aucun député de la région n’ait osé élever la voix pour protester contre l’arrêt des travaux des chantiers dits de Thiès. Il regrette aussi que les paysans de la région n’aient pas bénéficié des investissements accordés par l’Etat lors de la décentralisation de la Fête de l’indépendance en 2004.

Selon lui, au Sénégal, les personnes âgées ont occupé le pouvoir pendant de longues années et le temps est venu de donner la chance aux jeunes. “ Fada est une des pièces maîtresses pour créer ces conditions de rupture ”, avance M. Seck. Une fois les députés de Waar-Wi élus à l’Assemblée nationale, leurs priorités seront la baisse des prix des denrées de premières nécessités, de l’eau, de l’électricité, du carburant et des soins de santé.


À voir aussi

Présidentielle 2019: Ndèla Madior Diouf désiste

Ndèla Madior Diouf vient de faire le deuil de son ambition présidentielle. Du moins, pour …

Déclaration de Kara sur les accusations contre Sonko