téléchargement (4)

Serigne Gora Sèye, fondateur des Serviteurs de l’Islam «Diffuser le message de Dieu booste l’économie»

Guide religieux, le fondateur du mouvement les Serviteurs de l’Islam, Sérigne Gora Sèye a effectué une sortie pour exhorter les musulmans à mieux pratiquer leur religion et éviter le péché. «Diffuser le message de Dieu par tous les moyens légaux, est une manière de gonfler notre économie», dira le serviteur de l’Islam qui s’active pour la préservation des valeurs culturelles de base, à travers l’Islam, le travail et l’éducation. «Beaucoup de femmes, membres du mouvement les Serviteurs de l’Islam, ont été financées pour pouvoir dérouler leurs activités, après avoir été formées sur la transformation des fruits et légumes», a déclaré le guide religieux, selon qui, deux institutions qui accueillent plus de 400 enfants, sans distinction de sexe ou d’ethnie, ont été réalisées à Tivaouane pour vulgariser la religion, sans compter les vivres distribués aux nécessiteux pour améliorer le vécu des Sénégalais. «D’autres actions sont en train d’être menées dans la plus grande discrétion pour assister les populations, sans parti pris», informe-t-il. Poursuivant, il rappellera que le mouvement les Serviteurs de l’Islam s’est engagé à développer l’individu, grâce à l’éducation et à la crainte référentielle. Cette structure, composée de bonnes volontés, issues de la société civile, est en phase d’être élargie à l’international, pour donner des réponses économiques, socioculturelles aux défis de la mondialisation. La philosophie du mouvement est de développer un nouveau type d’individu renforcé par un système social de sacrifice de soi. «Chaque individu doit penser à apporter un plus à la population et à la société. Cette structure donne une importance au partage des biens, aux dons matériels et de son temps pour aider les personnes défavorisées. Et chaque année, un grand évènement est organisé, pour célébrer les 99 noms de Dieu», conclu-t-il.
Sada MBODJ

Voir aussi

thierno_bocoum_rewmi-30-03-2015_02-03-57_0

RÉPONSE AU MINISTRE DU BUDGET-PAR THIERNO BOCOUM

Votre réponse suite à mon interpellation concernant l’affaire de l’ancien ministre délégué Fatou Tambédou est …