1 octobre, 2014
Accueil » RELIGION » Serigne Mamadou Lamine Laye sur les biens illicites : « Le jour du jugement dernier, c’est le ventre qu’on ouvrira en premier pour savoir ce qui a été mis dedans »
Serigne Mamadou Lamine Laye sur les biens illicites : « Le jour du jugement dernier, c’est le ventre qu’on ouvrira en premier pour savoir ce qui a été mis dedans »

Serigne Mamadou Lamine Laye sur les biens illicites : « Le jour du jugement dernier, c’est le ventre qu’on ouvrira en premier pour savoir ce qui a été mis dedans »

b[La 132e édition de l’Appel de Seydina Limamou Laye a été clôturée hier. L’actualité politique du moment n’a pas laissé indifférents les religieux à l’occasion de cette rencontre. Aussi, les audits comme l’enrichissement illicite ont-ils été abordés durant l’entrevue accordée par le Khalife des Layènes, Seydina Issa Laye, à la délégation du gouvernement, conduite par le ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye.
]b
Le porte-parole du Khalife, Serigne Mamadou Lamine Laye, lui, s’est exprimé sur la question des audits et de l’enrichissement illicite. Pour lui, « quand on séquestre quelqu’un pour l’amener à s’expliquer parce qu’il a mangé quelque chose qui ne lui revient pas de droit, c’est parce qu’il n’a pas cherché à connaitre les enseignements du Mahdi ». Car, « le jour du jugement dernier, c’est le ventre qu’on ouvrira en premier pour savoir ce qui a été mis dedans ». Et le porte-parole du Khalife de recommander d’éviter « en tant que Musulman, de toucher aux biens illicites. Les événements de ce bas monde n’en valent pas la peine. Un bon Musulman doit même avoir honte de savoir que ce qu’il a mis dans son ventre a des origines douteuses ».

Sur la campagne pour élections législatives, il a conseillé aux politiciens d’être prudents quant aux promesses électorales. La recherche de voix ne doit pas pousser les candidats à la députation à faire des promesses qu’ils savent pertinemment bien qu’ils ne pourront pas tenir. Il a fait savoir qu’un Musulman doit éviter de décevoir son prochain. Donc, « Ne promettez pas ce que vous n’êtes pas sûr de réaliser » a-t-il donné comme viatique aussi bien à Mbaye Ndiaye et qu’à sa délégation.

REWMI.COM/NFG