Serigne Mbaye Thiam ’’ des résultats catastrophique pendant quelques années’’

Kaffrine, 4 sept (APS) – Le ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam, a estimé que le Sénégal est dans une séquence où les résultats globaux au Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) et au baccalauréat ne seront pas des meilleurs d’ici quelques années.

’’Ces résultats catastrophiques du Baccalauréat et du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) sont encore là pendant un certain nombre d’années. Mais je n’ai pas dit d’ici 2028’’, a-t-il précisé jeudi lors d’un Comité régional de développement (CRD) à Kaffrine.

’’Depuis l’année dernière, a-t-il expliqué, quand les résultats du baccalauréat sont passés de 42% à 32%, j’ai dit à mes collaborateurs, je pense qu’on est entré dans une séquence où les résultats seront mauvais’’.

Serigne Mbaye explique : ’’Pour faire face à la demande en éducation à un moment donné, notre pays a construit des abris provisoires pour accueillir des élèves, recruté des enseignants pratiquement tout-venant pour faire face à la demande en éducation’’.

’’Mais nous sommes tous des Sénégalais et nous nous connaissons. Nous tous nous savons que des gens que nous connaissons dans nos quartiers, nos villages, nos villes, nos familles, notre voisinage immédiat ont été recrutés comme enseignant dans le cadre du quota sécuritaire et pourtant ils n’auraient jamais être enseignant’’, a t-il relevé.

Le ministre a expliqué que le projet des volontaires du temps de l’ancien ministre de l’Education, Mamadou Ndoye, recruté des ’’enseignants de qualité’’.

’’D’ailleurs, seelon lui, les premiers volontaires qu’on a eus après six ou sept ans de pratique, ont été évalués et on a constaté que certains avaient eu de meilleurs résultats que certains enseignants titulaires’’.

’’Mais, a-t-il poursuivi, le projet a été dévoyé de son objectif’’.

Selon lui, du temps de Mamadou Ndoye, ’’le quota sécuritaire était destiné à combler le déficit en enseignants dans les écoles au cours d’une année académique’’.

Mais, ’’aprés, on s’est rendu compte que les enseignants recrutés à partir du quota sécuritaire étaient plus nombreux que ceux qui passaient par voie de concours’’.

Les enseignants recrutés sur la base du quota sécuritaire faisaient une formation de deux à trois semaines parfois un mois et après ils sont affectés dans des salles de classes, a-t-il déploré.

’’Vous pensez qu’on peut avoir de la qualité avec ce mode de recrutement ?’’, s’est interrogé le ministre de l’Education, notant que la pratique ’’s’est exacerbé pendant une certaine période’’.

Concernant les vacataires, il a expliqué qu’à l’origine c’était en appoint qu’on devait les avoir dans les établissements.

’’Mais en 2012, plus de 2300 vacataires ont été recrutés un peu avant l’élection présidentielle (…) 66% avaient le BFEM ou le Baccalauréat’’, a-t-il indiqué.

’’Sans formation, ils sont affectés dans des salles de classes. Ces enseignants peuvent-ils donner un enseignement de qualité à des élèves ?’’, s’est encore interrogé le ministre.

Si la génération d’élèves formés par ces enseignants font treize ans dans leur cursus sans redoubler, c’est en 2014 qu’ils ont leur bac, a souligné M. Thiam.

’’Mais s’ils redoublent une classe ou deux dans ce cursus, c’est en 2015, ou 2016 voire 2017 qu’ils auront leur bac. C’est la raison pour laquelle je me suis demandé si on ne s’est pas inscrit dans un cycle’’, a expliqué le ministre.

’’Maintenant, a-t-il souligné, nous n’allons pas croiser les bras face à ce déficit de niveau ou de formation d’où l’instauration de la formation diplômante pour renforcer les capacités des enseignants’’, a t-il relever.

Au total, 16000 enseignants ont bénéficié déjà de ces formations diplômantes, a t-il indiqué.

’’Cette année au mois d’août 2015 nous avons démarré la formation diplômante pour une durée de deux mois contrairement à ce qui se faisait avant’’, a déclaré Sérigne Mbaye Thiam.

Voir aussi

KAOLACK : 29 BÉNÉVOLES DE LA KUCSS POUR APPUYER LES VOLONTAIRES DE LA KOICA

Vingt-neuf bénévoles de la Korean university council for social service (KUCSS) sont venus spécialement de …