Accueil / SOCIETE / Serigne Modou Bousso Dieng : ‘’Pourquoi la venue de Macky n’est pas souhaitable à Touba’’

Serigne Modou Bousso Dieng : ‘’Pourquoi la venue de Macky n’est pas souhaitable à Touba’’

Serigne Modou Bousso Dieng fustige la venue du Président Macky Sall à Touba ‘’une fois par an et exceptionnellement, pour la présentation de condoléances’’.

‘’Depuis son arrivée au pouvoir de 2012 à 2018, il n’a jamais effectué à Touba des visites traditionnelles, comme le faisait ses prédécesseurs. Senghor le faisait avec Serigne Fallou et Serigne Abdou Lahat, Abdou Diouf avec Serigne Abdou Lahat et Serigne Saliou, Wade avec Serigne Saliou et Serigne Bara. Mais lui, il préfère ne venir qu’au Magal ou, à la limite, présenter des condoléances’’, se désole le guide religieux.

‘’Finalement, même nous, nous ne voulons plus de sa venue parce que c’est toujours pour condoléances’’, a conclu Serigne Modou Bousso Dieng qui ne nie pas cependant être toujours dans ‘’le Macky’’.

‘’Certes, je revendique notre amitié étant toujours son souteneur, mais en étant sentinelle de Touba d’abord. Je n’échange pas mon appartenance à Serigne Touba à une quelconque relation amicale ou à une autre quelconque relation politique ou autre’’, a-t-il tenu à faire savoir.

‘’J’exprime ma position en tant que membre de la société civile, mais surtout en tant que natif de Touba. En tant que fervent mouride et habitant Touba, natif de cette ville et y habitant, je fustige cela et je le fustigerai toujours’’, précise-t-il.

Finalement, ‘’nous nous disons que sa visite n’est pas souhaitée parce que si ce n’est pas lors d’un Magal, c’est lors d’une disparition. Voilà ce qui me désole’’.

Or, ‘’tant qu’il en sera ainsi, le Président Macky aura du mal à séduire Touba’’, fulmine-t-il.

En revenant sur la disparition de Serigne Sidy Moctar, il estime que Serigne Mountakha ‘’a toujours été un fervent mouride, connu et reconnu, qui a toujours été aux côtés des différents Khalifes qui se sont succédé. Nous avons tous confiance en lui et avons déjà fait notre acte d’allégeance à son endroit, comme c’est de coutume en de pareils cas. Et nous sommes à sa disposition en tant que talibé et toujours comme talibé et rien que talibé’’.

Khady T. Coly

À voir aussi

Kolda : La foudre tue deux jeunes garçons dans un village de Bagadadji

Deux jeunes garçons sont morts foudroyés à Boubourél, un village de la commune de Bagadadji, …

Me Assane Dioma Ndiaye : « La justice a fait un travail remarquable »

Je crois que la justice a répondu à nos différents appels. Lors de nos plaidoiries, …