th (4)

Ses partisans se mobilisent en France- Que prépare Me Aliou Badara Cissé ?

 La Convention Nationale des Abcdaires de France s’est réunie en Assemblée Générale ordinaire, le weekend dernier, pour examiner la situation du pays. Ces proches de l’ancien ministre des Affaires étrangères se sont prononcés sur la situation du pays et ont renouvelé leur confiance à Me Aliou Badara Cissé qui, pour le moment, cache habilement son jeu.

Après avoir écouté avec intérêt les ailes extérieures d’Espagne, d’Italie et du Benelux représentées respectivement par Momar Dieng Diop, Alioune Beye, Babacar Tall et Ibrahima Wade, l’Assemblée Générale de la convention nationale des Abcdaires de France tient à réaffirmer son total engagement auprès de Me Alioune Badara Cissé qui, «sans relâche, poursuit avec elle un travail de sensibilisation d’éveil et de veille. L’Assemblée Générale exhorte Maître A. B. Cissé à toujours œuvrer pour le Sénégal et lui donne mandat de mener toutes les discussions utiles et nécessaires pour que les Abcdaires, à l’instar de tous les fils et de toutes les  filles de la nation sénégalaise, puissent contribuer aux œuvres de construction nationale, de développement économique et social et d’instauration durable d’un Etat de droit et de tous les droits.»

L’Assemblée Générale s’honore des postures d’homme d’Etat de Maître Cissé qui, conformément aux enseignements de Winston Churchill, «a su avoir, en dépit de tout, la même réaction tant à l’eau froide qu’à l’eau chaude». Sur le dialogue politiqué jugé tendu, les Abcdaires invitent la société civile et des leaders d’opinion à davantage de civilité dans les échanges. «Que la courtoisie et l’élégance bien de chez nous soient toujours de mise, en dépit des enjeux qui suscitent parfois bien des passions», ont-ils souhaité.

L’Assemblée Générale invite, par ailleurs, le patronat et gouvernement, à toujours privilégier le dialogue. Ces proches de l’ancien premier ministre des affaires étrangères louent  les efforts de l’Etat du Sénégal dans sa politique des sénégalais de l’extérieur et l’exhorte néanmoins à la poursuivre, «en l’améliorant surtout dans les domaines relatifs à l’habitat, au paiement au Sénégal des pensions de retraite de travailleurs immigrés, à la dotation de fonds suffisants pour le rapatriement des dépouilles, à la hausse de l’âge des véhicules à l’importation, aux équivalences des diplômes et permis de conduire, à la négociation de conventions relatives à l’extradition de nos compatriotes  emprisonnés».

Reste à savoir ce que mijote l’ancien ministre des Affaires des affaires étrangères qui a certainement un agenda caché.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …