Accueil / SOCIETE / Seydina Kane : ‘’Les délestages sont dus à des contraintes sur le réseau de distribution’’

Seydina Kane : ‘’Les délestages sont dus à des contraintes sur le réseau de distribution’’

Les délestages d’électricité de ces derniers jours sont dus à ’’des ‘’contraintes sur le réseau de distribution saturé’’, a indiqué lundi à Dakar, le directeur général de la SENELEC, Seydina Kane, assurant que la situation va s’améliorer ’’avec l’arrivée, les semaines à venir, de 50 mégawatts’’.

‘’Aujourd’hui, les problèmes sont dus à des contraintes sur le réseau de distribution. Le réseau de distribution permet à partir de postes de répartition haute tension d’aller vers les maisons. Ce réseau est saturé et il y a des contraintes’’, a-t-il notamment dit .

S’exprimant en marge de l’atelier sur l’économie d’énergie et l’efficacité énergétique du West African Power Pool (WAPP), le directeur général de la SENELEC a fait savoir que les contraintes sont dues au niveau dues plus au ’’réseau de distribution que de la production’’.

‘’Aujourd’hui, il faut un programme d’urgence pour améliorer la desserte à ce niveau’’, a expliqué Seydina Kane, avant de préciser que la SENELEC ’’est dans une dynamique d’amélioration continue de la qualité de ses services’’.

‘’On avait un objectif de faire disparaitre les délestages avant fin septembre. Aujourd’hui, il y a un problème extrêmement important qui a été réglé dans le cadre du plant Takkal. C’est la sécurisation de l’approvisionnement en combustible’’, a-t-il soutenu.

Il a dit que la SENELEC ’’ne déleste plus pour manque de combustible’’, en estimant que c’est ’’un acquis de taille du plan Takkal’’.

‘’Il y a aussi l’apport de capacités dans le cadre de l’équilibre offre-demande avec des capacités de location. Nous avons 50 mégawatts, dans une semaine, on aura 50 autres mégawatts. Ça va nous aider à résorber le gap’’, a ajouté le directeur général de la SENELEC.

Des responsables de la SENELEC ont annoncé, la semaine dernière, l’amélioration de leurs services de façon substantielle avec la baisse du déficit de production de 100 mégawatts à 50 mégawatts.

APS

À voir aussi

Pujari, le chef mafieux indien en prison

Sulya Pujari, ce redoutable chef mafieux indien arrêté à Dakar par le Bureau national d’Interpol …

Gaston Mbengue, Rampino et Gadiaga condamnés

Le promoteur de lutte Gaston Mbengue, le Karimiste Moïse Rampino et Cheikh Gadiaga, ont été …