images

SEYDOU DIOUF, PORTE-PAROLE APR PLATEAU, OPÉRATEUR VTS « Les Sénégalais ont vu, en Macky Sall, un travailleur et ils vont le réélire »

 

 Dakar Plateau se mobilise. Yakham Mbaye, Salihou Keita et de grands responsables libéraux viennent rejoindre leurs nouveaux camarades, pour deux grandes batailles. La vulgarisation des projets de Macky Sall et sa prochaine réélection. Mais selon Seydou Diouf, porte-parole de l’Apr, dans la localité, il faut attendre  l’avis du Conseil constitutionnel. C’est ce qu’il a expliqué, lors de cet entretien, dans les locaux de notre Rédaction.

Comment se porte l’Apr au niveau de la Commune de Dakar Plateau ?

Tout se passe bien. Après les élections locales, des responsables libéraux comme Fadel Gaye ou Diopsy, nous ont rejoints pour appuyer la politique du président de la République dans sa volonté de redressement. Il faut une synergie de beaucoup de forces vives et une unité pour donner à Macky Sall un second mandat.

Mais l’Apr ne connaît pas une grande animation au niveau du Plateau ?

Certes, le parti n’est pas structuré. Mais dans toutes les instances, on se préoccupe de l’intérêt du pays. Nous menons des activités de sensibilisation. Chacun y met du sien. Nous avons le meilleur Président et il a hérité d’un pays difficile à gérer. Martyrisé. Les Sénégalais ont vu, en Macky Sall, un travailleur et ils l’ont élu. Et Abdoulaye Wade a toujours salué son travail, lorsqu’il était Premier ministre. Beaucoup de Pm sont passés et ils n’ont pas eu le déclic de booster les projets de Abdoulaye Wade.

Et que pensez-vous des réformes institutionnelles ? Sont-elles opportunes ?

Oui. Elles sont bonnes et opportunes. Je salue l’engagement du Président, dans sa volonté de réduire son mandat. Nous attendons l’avis du Conseil constitutionnel parce que nous sommes dans un pays qui a ses démembrements. Macky Sall est un Républicain et ce n’est pas un hasard, si la devise de son parti est alliance pour la République.

Êtes-vous prêts pour les élections ?

Nous allons gagner au premier tour. Même si l’élection est en 2016. Nous sommes dans une coalition, avec le Ps. Et ce dernier est dans toutes les instances.

Et si le Ps a un candidat ?

Il sera battu. Nous attendons juste le Conseil constitutionnel. Parce que la politique peut bien s’accommoder de l’éthique, de la morale et de la loyauté.

Aujourd’hui on parle du protocole de Reubess ?

Invité des rédactions du Groupe Futur Média, Idrissa Seck disait : ”Les seuls fonds dont je dispose sont les fonds politiques”. Et il faut voir, comment hors du pouvoir, il mène un train de vie ostentatoire. Il doit se faire à l’idée que Macky Sall n’est pas son alter ego. Macky Sall est plus expérimenté et il lui a succédé en tant que Pm. Les Sénégalais ont vomi Idrissa Seck.

Quelle est la situation au Port de Dakar où vous êtes opérateur VTS ?

Cela marche bien. Le Port accueille, aujourd’hui, des navires de dernière génération de 13 mètres. Le chenal a été dragué. On sent la politique sociale du Dr Cheikh Kanté. Beaucoup de choses ont été faites sous son magistère. Regardez ces primes de scolarisation qui sont passées de 75 000 à 100 000 F Cfa. Il faut reconnaître le travail qu’il fait. Il a transformé le Port, grâce à son génie.

Propos recueillis par Ndèye DIAW

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …