telechargement-1

SEYDOU GUEYE REPLIQUE A CHEIKH BAMBA DIEYE «La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses»

Cheikh Bamba Dièye avait  presque tourné en dérision la récente sortie du chef du gouvernement sur le pétrole et le gaz. Le porte-parole du Gouvernement lui a répondu.

’La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses’’, voilà la réponse de Seydou Guèye à Cheikh Bamba Dièye. Ce dernier avait peint un portrait négatif du Premier ministre : ’’Si la volonté de Mouhammad Boun Abdallah Dionne était de nous éclairer, je crois  qu’il (le Pm) a plutôt assombri le tableau’’, ironisait-il. A bon chat bon rat ! Seydou Guèye a lancé sa réplique : ‘’La facilité déconcertante avec laquelle Cheikh Bamba Dièye analyse les mises au point du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, dans l’affaire des contrats pétroliers, pose véritablement un problème d’ordre éthique.’’  Comment peut-on parler de digression lorsqu’on évoque les dispositions de la loi portant sur la diffusion de fausses nouvelles et de manipulation des faits à dessein, s’interroge le porte-parole du Gouvernement, abasourdi. Qui a déjà la réponse à sa question : ‘’juste pour tromper l’opinion publique. Simplement parce que l’ancien ministre de la communication a fait hors sujet.’’ ‘’Parler de négociations directes avec Kosmos Energy, en exhibant le cas mauritanien, c’est assurément ne rien comprendre au processus ayant conduit à la signature des contrats pétroliers et la cession des actifs entre multinationales’’, renchérit M. Guèye.  A l’en croire, même une lecture « en diagonale » du document soumis par le Premier ministre à l’attention de l’opinion publique, aurait permis de comprendre qu’il ne s’est pas agi pour le Sénégal de traiter avec des intermédiaires, mais de se porter garant de la légalité des actes posés par des opérateurs pétroliers.’’ Et ceci, dit-il, en parfaite adéquation avec les textes réglementant le secteur.

A son avis, le débat politique ne doit pas se dérouler sous le prisme déformant de l’adversité ou de la dénégation. ‘’C’est parce que les importantes découvertes de gaz et de pétrole participeront à coup sûr à la transformation socio-économique de notre pays sous l’ère Macky Sall, qu’une opposition en panne d’offre politique s’agite.’’ Défendant son patron, Seydou Guèye estime que le Premier ministre a eu raison d’appeler les uns et les autres à s’informer et à se former sur les métiers du pétrole pour pouvoir en parler. Mais, se désole-t-il, la pseudo-expertise profane de certains opposants est un facteur de risque non négligeable que les pouvoirs publics doivent prendre en compte.

Ce n’est pas tout. ‘’Le bilan du Président Macky Sall fait peur.’’  Sinon, comment comprendre que le Train Express Régional puisse s’attirer les foudres de Cheikh Bamba Dièye, se demande-t-il. Peut-être, raille-il, parce qu’il (Cheikh B Dièye) n’a pas la possibilité de comprendre qu’un projet aussi structurant aura le mérite de révolutionner notre approche infrastructurelle du développement. ‘’Car, là où les autres ont échoué, le Président Macky Sall est en train de réussir. Le Sénégal qu’il nous propose, c’est le Sénégal de nos rêves ; le Sénégal qui s’inscrit dans l’ordre des possibilités.’’  Alors, prévient Seydou Guèye, personne ne nous déviera de notre trajectoire économique rythmée  et soutenue par une dynamique de progrès social.

Mouhamadou BA

Voir aussi

telechargement-7

ME AÏSSATA TALL SALL  “Le 25 janvier, on passera aux choses sérieuses ”

“Ce renvoi s’explique parce que nous appelons, dans notre jargon judiciaire et de procédure, la …