Accueil / People / Shakira : Accusée de fraude par le fisc espagnol, elle risque la prison

Shakira : Accusée de fraude par le fisc espagnol, elle risque la prison

Shakira aurait-elle besoin d’un nouveau conseiller financier ? La presse espagnole pointe à nouveau du doigt la chanteuse qui aurait tenté de jouer la carte de la stratégie pour ne pas payer d’impôts…

 Déjà accusée il y a quelques mois d’avoir caché des dizaines de millions d’euros dans des paradis fiscaux en envoyant l’argent de ses droits d’auteur dans des comptes bancaires cachés à Malte, Shakira fait aujourd’hui à nouveau les gros titres pour une nouvelle affaire liée à ses finances.

Selon le quotidien barcelonais La Vanguardia, la chanteuse aurait tenté de brouiller les pistes pour ne pas payer ses impôts en Espagne. Et le litige traite de sa présence dans le pays entre 2011 et 2014. Si Shakira vit en Espagne avec son compagnon le joueur de foot Gerard Piqué, elle a expliqué que durant cette période, elle a multiplié les déplacements et que ses sources de revenus proviennent des tournées de concert qu’elle a effectué à l’étranger.

Le fisc espagnol s’est donc empressé de lui rappeler qu’elle a néanmoins séjourné plus de 183 jours sur le sol ibérique, un chiffre qui lui oblige donc à déclarer sa résidence fiscale en Espagne et donc à payer des impôts comme tout le monde. Si son avocat évoque « une différence de critères et non une dissimulation fiscale », l’interprète de « Chantaje » risque cependant des poursuites pénales et la prison puisque ce délit est passible de deux ans derrière les barreaux.

À voir aussi

Tange explique son différend avec Wally Seck

Ouza chante la libération de Khalifa Sall