ACTUALITE

SIKIDI KABA POUR LA CRÉATION D’UNE JUSTICE PÉNALE AFRICAINE

  • Date: 24 octobre 2016
Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Sidiki Kaba a souhaité, lundi à Dakar, la création d’une justice pénale en Afrique afin que « chaque pays ait la possibilité de juger les siens ».

’’Si chaque Etat jugeait les crimes énoncés, la cour pénale internationale (CPI) serait moins sollicitée et aurait moins de travail », a-t-il estimé lors d’un point de presse tenu à l’occasion du retrait de l’Afrique du Sud et du Burundi du Statut de Rome.
L’Afrique du Sud et le Burundi font partie des 34 pays africains qui ont adhéré au Statut de Rome en participant activement à la conférence diplomatique tenue en Italie en 1998.
Pour le président de l’Assemblée des Etats parties, « il y a lieu de développer la complémentarité par une coopération multiforme afin de renforcer les systèmes judiciaires nationaux compétents pour juger in situ les auteurs de crime relevant de la compétence du Statut de Rome ». Ce qui est important pour l’Afrique, a-t-il avancé, « c’est que la volonté de juger l’impunité est prise en compte au sein de l’Union africaine ». « Juger les africains dans le continent permettra de préserver la souveraineté et la stabilité des pays africains », a souligné Me Sidiki Kaba. Il a en outre estimé que « l’idéal pour le continent serait de juger ses propres enfants dans leurs pays respectifs ou au niveau de la sous région ». Il a cet effet cité le procès Habré comme exemple qui prouve que les africains sont capables de juger les enfants dans le continent sans avoir à recourir à la CPI. Sidiki Kaba a toutefois a rappelé que « la CPI n’est qu’une juridiction d’ultime recours complémentaire aux juridictions nationales ».

2 Comments

  1. La France est un des pays qui manipule la CPI contre les pays africains! Il ne faut pas croire ce manipulateur et menteur ( Le Ministre français qui veut dissuader les pays qui veulent se retirer) . Beaucoup de pays vont suivre. Ainsi il n’auront plus d’instrument de pression! Le tour de l’ONU arrivera bientôt!
    « Le consensus dynamique » est d’abord de juger les assassins occidentaux: Bush, Obama,Blair, Sarkozy, Cameron, Clinton, Hollande, Le Roi Al Saoud, le roi du Qatar, Erdogan !
    Le Sénégal est un valet de l’Occident surtout de la France! D’où sa prise de position en faveur de la CPI ….ET Sidiki Kaba est sénégalais !!!! Un faire valoir de l’Occident envoyé par son pays !

  2. Je suis tout à fait d’accord qu’il est temps que l’Afrique se dote d’une Cour pénale continentale. Mais, lorsqu’on a des dictateurs qui tripatouillent les constitutions pour se maintenir illégalement au pouvoir et que ce sont ces memes dictateurs qui commettent les crimes pouvant être jugés par cette Cour, je contrains que ce voeu devra attendre encore longtemps. Dans cette attente, les sociétés civiles doivent mener le combat afin que les oligarchies assassines au pouvoir dans de nombreux pays ne fassent pas capoter la CPI.

    Le procès Habré a pu avoir lieu parce que le Sénégal a changé de chef d’état. Autrement, Me Wade trouvait toujours des excuses pour ne pas le faciliter.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15