téléchargement (4)

SILENCE DES DÉPUTES DU SUD SUR LE BLOCUS DE LA TRANSGAMBIENNE «Nous avons des sourds muets », raille le M23

« La crise politico-sociale qui pollue les relations entre le Sénégal et la Gambie n’est pas une préoccupation pour les 15 députés Apéristes élus dans les 3 régions de la région naturelle de la Casamance ». C’est l’intime conviction du M23, de la Société civile et de l’opposition qui dénoncent leur silence sur la fermeture de frontière entre les deux pays.

C’est une vague d’indignation en Casamance qui s’abat sur les députés originaires des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. La population dénonce leur silence sur la fermeture  de la frontière mais également sur l’arrêt des bateaux. Le Maire de Kartiak (Bignona), Elhadji Badji, par ailleurs membre de l’Union centriste du Sénégal (Ucs), regrette le comportement de ces députés. Aussi, il invite ces derniers à revoir leur comportement.  « C’est une réaction d’indignation de voire les députés des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor  de ne  peut pas parler de ce problème. Il faut qu’ils s’organisent pour amener ce problème à l’Assemblée nationale », peste Seydou Goudiaby, Coordinateur du mouvement du 23 juin dans la région. Et de renchérir : « Nous avons des représentants à l’Assemblée nationale qui déshonorent la population casamançaise. Depuis l’affaire du blocus, aucun d’entre eux n’a tenu une conférence de presse où se rendre en Gambie ou encore parler avec le gouvernement du Sénégal enfin de les sensibiliser sur la situation qui prévaut en Casamance ».

À en croire le centriste, El Hadji Badji, « pendant le référendum dernier, ceux qui se prévalaient être l’âme du Casamançais personne ne parle. Il faut que le peuple s’organise pour pouvoir choisir aux prochaines législatives ses dignes représentants et d’éviter d’élire des gens qui n’ont aucune vision ou bien une fois à l’assemblée adoptent un autre comportement anti patriote. » C’est le sentiment que partage le représentant de la société civile. « Ils ont quitté partout pour venir prendre les mandats de députés et ont promis de défendre les intérêts des populations du Sud. Mais puisque nous avons des sourds muets, on va encore souffrir. Désormais, il faut que la population ouvre ses yeux », ajoute-t-il.

Selon Ibrahima Fara Ndiaye, Coordonnateur du Collectif des jeunes républicains de la région  de Sédhiou, il se dit gêné par le comportement de certains élus de l’APR. « Certes, au niveau national, nous savons que le président est en train de faire quelque chose mais au niveau local, nous sommes un peu gênés sur le comportement de certains de nos camarades », se désole le jeune Apériste. Le Député-Maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, est le seul élu qui s’est prononcé sur le blocus en invitant les deux Nations au dialogue.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …