Accueil / POLITIQUE / Sitor Ndour : «Macky devrait extirper du gouvernement certains ministres qui ne sont pas très politiques et non productifs»

Sitor Ndour : «Macky devrait extirper du gouvernement certains ministres qui ne sont pas très politiques et non productifs»

 Sitor Ndour, patron du parti Elan, s’est prononcé sur l’actualité politique. Fraichement revenu dans le camp présidentiel, il conseille son ami, le Président Macky Sall, de procéder à un remaniement ministériel où les politiques auront une belle part.

A deux ans de 2017, le président du parti Elan, Sittor Ndour, stratège, sent la nécessité d’un remaniement ministériel dans le gouvernement du président Macky Sall, pour se départir des non politiques. «J’aurais opté pour un remaniement politique. J’aurais extirpé du Gouvernement certains ministres qui ne sont pas politiques. Si le président de la République ne pense pas devoir opérer ce remaniement, à deux ans de la prochaine présidentielle, personnellement, je ne me donne pas comme personne indiquée pour cela, même je suis un homme qui a su se battre pour avoir une base affective très loyale. J’estime qu’il y a des hommes qui ne peuvent rien lui apporter politiquement, même si je me garderai de citer des noms», analyse M. Ndour, selon qui, le Président Sall n’est pas arrivé au pouvoir par un concours de l’Enam, mais par la politique. Aussi, plaide-t-il pour une forte présence des politiciens dans le gouvernement, même s’il se dit non demandeur d’une prochaine entrée dans le gouvernement.

Réduction du mandat présidentiel

Il demandera, par ailleurs, à celui qu’il considère comme son ami de ne pas se dédire et d’organiser une élection en 2017. «Je suis certain que s’il respecte son engagement, sa réélection passera comme lettre à la poste. Au cas contraire, ce sera un peu plus difficile, parce que les gens diront qu’il s’est dédit», précise-t-il sur la polémique de la réduction du mandat présidentiel. Ainsi, se réjouissant de l’estime que lui voue le président de la République qui s’est donné la peine de le saluer du haut de son véhicule, alors que selon lui, certains se sont fait bousculer par les gardes du corps, alors qu’ils tentaient d’approcher ce dernier, se dit-il honoré. Sur l’accueil réservé au chef de l’Etat, que plusieurs observateurs considèrent comme un fiasco, l’ex-directeur du Coud déclare : «l’on ne devrait pas comparer Fatick à Kaolack ou Thiès, car ne comptant que 20 000 inscrits sur le fichier et 7 500 électeurs, seulement.» Autrement dit, Fatick n’a offert que ce qu’elle a. Tout de même, notre interlocuteur trouve que la tournée économique est arrivée au moment opportun, du fait que la région a «besoin de financements pour réaliser un certain nombre de projets dans le secteur économique, surtout dans le champ touristique». Sitor Ndour de marteler qu’il a été pour beaucoup dans cette mobilisation populaire, même si les responsables de l’Apr qui ont reçu une enveloppe financière de 12 millions, ne lui ont donné aucun centime.

Ibrahima Khalil DIEME

Envoyé Spécial à Fatick

Share This:

À voir aussi

AUTONOMISATION DES FEMMES- Abdoul Mbaye finance des femmes de Rufisque

Vingt-quatre heures après le lancement officiel de sa coalition (JOYYANTI), l’ancien Premier ministre était à …