Accueil / SOCIETE / Situation des détenus L’Asred invite le Ministre de la Justice à visiter les autres établissements pénitentiaires

Situation des détenus L’Asred invite le Ministre de la Justice à visiter les autres établissements pénitentiaires

Ismaïla Madior Fall, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a visité, jeudi dernier, les établissements pénitentiaires de la région de Dakar. A cet effet, l’Association pour le Soutien et la Réinsertion sociale des Détenus (ASRED) a apprécié à sa juste valeur cette visite avant d’inviter le Ministre de la Justice à visiter les autres établissements pénitentiaires.

L’Asred a apprécié à sa juste valeur la visite du nouveau  ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, dans les établissements pénitentiaires de la capitale, jeudi dernier, pour s’enquérir des conditions de détention des détenus et aussi des conditions de travail du personnel pénitentiaire. Cependant, elle exhorte la hiérarchie à prendre à bras-le-corps les problèmes des détenus, liés aux mauvaises conditions de détention ainsi qu’à la surpopulation carcérale faisant que la majeure partie des pensionnaires des prisons souffrent de tuberculose, d’hémorroïdes, de constipation, de caries dentaires, de troubles psychologiques, d’asthme, de gonflement des pieds… Les longues détentions chez les femmes sont un problème auquel la tutelle doit s’atteler. En plus de cela, cette couche est reléguée au second plan. Par ailleurs, le Garde des Sceaux s’est rendu, successivement, au Camp pénal de Liberté 6, à la Maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6, à la Maison d’arrêt et de correction pour femmes de Rufisque, à la Maison de correction de Sébikotane et enfin à la Maison d’arrêt de Rebeuss.

Tout en saluant l’initiative, l’ASRED invite la Chancellerie à visiter les autres établissements pénitentiaires pour constater de visu les conditions de détention exécrables des détenus. En fonction de leur importance, il s’agit de la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, deuxième prison la plus importante du Sénégal en termes d’effectif, après Rebeuss. Le Camp pénal de Koutal en cela qu’il constitue, avec le Camp pénal de Liberté 6, les deux seuls camps pénaux du pays. La Chancellerie devra aussi visiter les prisons du Nord, du Centre et celles du Sud. Pour terminer, l’ASRED adresse ses félicitations à la directrice de la Maison d’arrêt de Rebeuss, l’inspecteur Agnès Ndiogoye, pour son  exposé sans complaisance sur les difficultés qui minent la prison centrale de Dakar, lors de la visite du nouveau Garde des Sceaux et du directeur de l’Administration pénitentiaire. Confirmant l’ASRED dans son intervention relayée par la presse, elle a relevé les longues détentions, le surpeuplement, le nombre élevé de mandats de dépôt par jour, la situation des détenus déficients mentaux, le sous-effectif des surveillants de prison ainsi que le problème lié à l’extraction des détenus.

Cheikh Moussa SARR 

À voir aussi

Migrations internationales l’Onu dénonce les «horreurs inimaginables» subies par les migrants en Libye

Au retour d’une mission d’observateurs du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme en Libye, …

Wade refuse que l’AIBD porte son nom

L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a fait part mercredi à Kaolack (centre), de son …