Accueil / ECONOMIE / Situation économique des pays de l’Uemoa : Baisse du taux de croissance de 4 % à 3,2 %

Situation économique des pays de l’Uemoa : Baisse du taux de croissance de 4 % à 3,2 %

La faiblesse de la croissance économique dans la zone Uemoa contraste avec les performances de l’économie mondiale. Le taux de progression du Produit intérieur brut (Pib) ressortirait en 2006 à 3,2 %, en termes réels, contre une réalisation de 4 % en 2005 », a relevé la Bceao à l’issue de la réunion du Conseil d’administration de cette institution financière sous-régionale tenue fin mars.
Ce ralentissement de la croissance économique dans les huit Etats de l’Union s’inscrit, indique la Bceao, « dans un contexte d’accentuation des déficits des filières agricoles et de fragilité de la situation financière de certaines grandes entreprises, notamment celles opérant dans le secteur de l’énergie ». Selon la banque , « la persistance des incertitudes socio-politiques a également pesé sur la relance des investissements et la croissance économique ». « Les membres du Conseil se sont préoccupés de la situation des finances publiques caractérisées par la détérioration des soldes budgétaires ». « Prenant la mesure de l’impact de cette dégradation sur la soutenabilité des déficits publics, les administrateurs ont souligné la nécessité de poursuivre les efforts en vue de la mobilisation des recettes budgétaires et de la maîtrise des dépenses, notamment des dépenses courantes ». Ils ont en outre « noté avec satisfaction la décélération de l’inflation en 2006. En effet, la hausse des prix à la consommation a été contenue, en moyenne sur l’année écoulée à 2,3 % contre une progression de 4,3 %, un an auparavant ».



À voir aussi

Ecosystème marin : Les scientifiques sénégalais appelés à jouer leur partition

L’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (Ansts) a réuni, depuis hier à Dakar, …

Industrialisation de l’Afrique : Akinwumi Adesina mise sur la formation professionnelle et technique

Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a présidé hier …