Accueil / ECONOMIE / SITUATION ECONOMIQUE DU PAYS La CNTS fustige la hausse des denrées de première nécessité

SITUATION ECONOMIQUE DU PAYS La CNTS fustige la hausse des denrées de première nécessité

La centrale syndicale la plus représentative du pays, la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal, a donné, ce weekend, sa position sur les hausses des prix des denrées de première nécessité. Et, à cet effet, elle a invité le Gouvernement à prendre en compte les menaces sur la paix sociale que constitue cette hausse.
Dans un contexte général de revue de l’économie du pays, le Secrétariat Exécutif de la CNTS, dirigé par Mamadou Guiro, s’est réjoui du succès «des deux grèves nationales organisées par son affilié, le Syndicat National des Travailleurs des Transports Routiers du Sénégal, en dépit des tentatives d’intimidation et de répression orchestrées par certains membres du Gouvernement ».

Sur le plan social, les syndicalistes ont fustigé les dernières hausses sur les prix des denrées de première nécessité et, à cet effet, les camarades de Guiro ont invité le Gouvernement du Sénégal à prendre en considération les menaces sur la paix sociale pouvant découler du renchérissement exponentiel du coût de la vie.

Le Secrétariat Exécutif a, par la suite, pour la sauvegarde des intérêts des travailleurs, invité toutes les centrales syndicales à mettre très rapidement en place un cadre d’unité d’action, pour le respect de tous les accords signés par le Gouvernement.

Des accords qui passent par la baisse de la fiscalité sur les salaires, l’indemnisation des ex-salariés des sociétés en liquidation, la généralisation de l’âge de départ à la retraite à 60 ans, la réglementation et l’encadrement du travail temporaire, la relance des entreprises, la préservation des ressources halieutiques, l’arrêt du harcèlement fiscal des entreprises, le respect des accords signés avec les syndicats d’enseignants et ceux du secteur de la santé…

Mamadou DIOUF


À voir aussi

Rufisque offshore : Total cède 30% à Petronas

La Malaisie met les pieds dans le pétrole sénégalais. Selon Les Echos, Total a cédé …

Mboumba: Le Puma injecte 30 millions pour réhabiliter la canalisation

30 millions de nos francs, c’est le montant que le Puma a injecté pour la …