SITUATION POLITIQUE EN GAMBIE  Les sales promesses de Jammeh au Mfdc

Le Président gambien est plus que déterminé à conserver son pouvoir. Et il ne lésine pas sur les moyens. Comme en atteste, le lourd cadeau promis au Mfdc. Rien que du lourd !

Après les informations publiées par Rewmi et reprises par bon nombres de quotidien sénégalais sur le recrutement massif de mercenaires somaliens et sierra léonais, le dictateur gambien passe à la vitesse supérieure. Auréolé des soutiens de la Guinée et de la Mauritanie qui écartent toute action militaire de la Cedeao, Jammeh fait les yeux doux au Mfdc. Et c’est son « ami » Macky Sall qui appréciera. Sur la table des négociations, Jammeh propose une partie de l’arsenal militaire de l’armée gambienne au Mfdc, si ces derniers acceptent de combattre aux côtés de celle-ci. Et nos sources affirment que les sudistes étudient la proposition de Banjul et tout porterait à croire que le Mfdc, dans sa volonté indépendantiste, ne cracherait sur ce morceau pour rééquiper ses troupes démoralisées par le caractère obsolète de leur armement. En enrôlant ces rebelles sudistes, Banjul cherche à transposer un conflit qui pourrait déboucher sur une escalade de la violence au moment où Dakar cherche à éradiquer une rébellion devenue subitement inactive. Une posture due aux lourdes pertes subies face à l’armée sénégalaise. Avec la situation politique née au lendemain de la volte-face de YahyaJammeh, le Sénégal dans la précipitation diplomatique, a pris une position sans calculer ses arrières. Tout conflit armé contre la Gambie entrainerait de fâcheuses conséquences civiles et militaires. Encore qu’une forte colonie de Sénégalais vit en Gambie, une chasse aux sorcières est vite arrivée. Conscient certainement de cet état de fait, le Président Macky Sall avait proposé à ses pairs de la Cedeao d’adopter la stratégie américaine contre le dictateur panaméen Manuel Ortega dans les années 90. Tout compte fait, le Président gambien ne cesse de poser des actes politiquement réfléchis. Et toutes ces actions visent en particulier le Sénégal qu’il cherche à l’isoler diplomatiquement. Et les initiatives combinées de la Mauritanie et de la Guinée Conakry sont un signal fort.

Pape Amadou Gaye

Voir aussi

Dernière minute : Yaya Jammeh se rendra en Guinée Conakry

Les choses ont évolué en Gambie. Les dernières informations révèlent que le président sortant Yaya …

2 comments

  1. Jamme a toujour armé le mfdc ca ce sont seulement les energument traite comme el hadj diouf qui ne le savent ou font semblant de ne pas le savoir juste pour l argent. s il reste au pouvoir aussi ce sera encore pire .il faut sen debarrassser coute que coute et attirer l attention du peuple frère de gambie aussi que l instabilté en casamance signifierait clairement la destabilsation de la gambie pour jrs ; ils n ont aucun interet a ce que Jammeh arment les rebels. le senegal aussi est un rand pays par se RG . ils savent tout ce que Jammeh a comme armes et il faut juste bloquer toutes les issues pour ne pas laisser paser les armes . De toute facon il le savent et savent ce qu ils ont a faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *