Accueil / ACTUALITES / Six Turcs « Gülénistes » arrêtés au Kosovo, extradés vers la Turquie

Six Turcs « Gülénistes » arrêtés au Kosovo, extradés vers la Turquie

(Reuters) – Six ressortissants turcs arrêtés au Kosovo pour leurs liens avec des écoles financées par le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, tenu responsable par Ankara du putsch avorté de juillet 2016, ont été extradés vers la Turquie, rapporte jeudi l’agence de presse officielle Anatolie.

Les six ressortissants turcs détenus jusqu’à présent sont M. Mustafa Erdem, directeur général du Collège Mehmet Akif dirigé par des hommes d’affaires turcs au Kosovo, M. Yusuf Karabina, directeur adjoint de la même école, M. Kahraman Demirez, directeur de la branche de Djakovica. de l’école, M. Cihan Ozkan, un professeur de biologie, M. Hasan Huseyin Gunakan, un professeur de chimie de la même école et le professeur Osman Karakaya, un médecin turc qui séjourne apparemment dans le pays en tant que touriste.
La détention a eu lieu un mois après une visite en février du vice-ministre de la Justice de Turquie, M. Bilal Ucar, se plaignant des écoles dirigées dans ce pays par les présumés gulénistes. Le Kosova avait déjà arrêté un autre ressortissant turc, M. Ugur Toksoy, pour des raisons alléguées de participation au mouvement Gulen, mais un tribunal kosovar a suspendu le processus d’extradition en raison de l’absence de preuves matérielles.

Le fait que les arrestations aient eu lieu le jour de la visite du Premier ministre turc Binali Yildirim dans les Balkans est également troublant. Des ressortissants turcs ayant des liens présumés avec le Mouvement Gülen ont parfois été arrêtés et soumis à de longs interrogatoires afin d’alléger la pression des hommes politiques turcs lors de leurs voyages dans les pays amis.

Le Premier ministre kosovar, Ramush Haradinaj, a dit ne pas avoir été informé de l’opération d’extradition, qui a été selon lui menée par les services secrets et la police. Les médias kosovars ont parlé quant à eux d' »enlèvement ».

A son apogée, la mouvance güléniste gérait des écoles dans 160 pays, de l’Afghanistan aux Etats-Unis. Depuis juillet 2016, la Turquie presse ses alliés de fermer les établissements gérés par les gülénistes.

La Turquie est un important soutien du Kosovo, qui a proclamé son indépendance vis-à-vis de la Serbie en 2008. Les entreprises turques sont bien implantées, gérant le seul aéroport de ce petit pays pauvre des Balkans, ainsi que son réseau électrique. Elles y construisent en outre deux routes express pour un montant de deux milliards de dollars.

À voir aussi

Manifestation du 19 avril La marche n’est pas autorisée

La marche prévue demain à l’Assemblée nationale par l’opposition et la société civile, contre le …

Risque de tension aujourd’hui au Sénégal A force de jouer avec le feu….

REWMI.COM Nous sommes bien optimistes dans notre cher Sénégal, au point que le Chef de …