Accueil / ACTUALITES / Sommet de l’OCI en Ouganda : Le ministère des affaires étrangères dément

Sommet de l’OCI en Ouganda : Le ministère des affaires étrangères dément

La Direction des Organisations internationales du ministère des Affaires étrangères en charge des questions de l’OCI a fait part samedi à l’APS de sa surprise concernant l’information selon laquelle l’Ouganda abriterait le Sommet de l’OCI avant de souligner qu’il s’agit d’un amalgame dans la mesure où Dakar abritera belle et bien le Sommet des Chefs d’Etat et Kampala la Conférence des ministres des Affaires étrangères (CIMAE) de l’OCI.

Source : Aps
Ainsi, rappelle la même source, le 11-ème Sommet des Chefs d’Etat de l’OCI se tiendra dans la capitale sénégalaise les 13 et 14 mars 2008 tandis que la 35-ème CIMAE aura lieu en juin de la même année, dans la capitale de l’Ouganda.
Samedi, le portail sénégalais Seneweb.com, reprenant le journal ougandais  »New Vision » dans son édition du 26 décembre dernier, a révélé que  »l’Ouganda va organiser le 35-ème sommet de l’OCI, qui se tiendra à Kampala au mois de juin 2008 ». Des officiels se sont rendus même sur place  »pour discuter avec les autorités ougandaises des modalités d’organisation de ce sommet », a ajouté le portail.
Déplorant  »le faible niveau d’informations, voire de professionnalisme de certains médias », la Direction des Organisations internationales du ministère de Affaires étrangères en charge des questions de l’OCI apporte ces précisions suivantes :  » l’OCI a deux rencontres officielles importantes en sessions ordinaires : le Sommet des Chefs d’état et la Conférence ministérielle. Le Sommet se tient tous les trois ans et la Conférence ministérielle une fois par an. Le Sénégal organise en mars prochain le Sommet des Souverains et Chefs d’état des pays membres de l’OCI et l’Ouganda organise en juin prochain la Conférence des Ministres des Affaires étrangères de l’OCI, plus connue sous le nom de CIMAE (Conférence Islamique des Ministres des Affaires étrangères) ».
Partant de là,  »il n’y a donc aucune confusion possible sauf s’il y a une volonté délibérée de désinformation sur la question », relève la structure en charge de l’OCI qui ajoute que  »l’année 2008 est véritablement l’année de l’Afrique à l’OCI avec le Sommet des Chefs d’état au Sénégal et la Conférence ministérielle en Ouganda ».
Il s’agit là d’un agenda mis en place  »depuis mai 2007 à Islamabad » qui abritait la 34-ème CIMAE et au cours de laquelle le Sénégal  »s’est battu » pour que prévale  »le droit du Groupe africain » à octroyer à l’Ouganda la 35-ème Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères, indique la Direction du ministères des Affaires étrangères en charge des questions de l’OCI.
Selon elle,  »le Sénégal a alors fortement appuyé l’Ouganda qui s’était proposé à abriter la 35-ème CIMAE », en dépit du désir du Groupe asiatique de voir un de ses pays abriter trois fois de suite la CIMAE.
En effet, après la réunion tenue à Bamako au nom du Groupe africain, suivie de celle de Sanaa (Groupe arabe), deux pays du Groupe asiatique, Bakou et Islamabad, ont été les derniers à accueillir de suite la CIMAE.
Pour le Sénégal, le Groupe asiatique ne pouvait abriter une troisième fois d’affilée la CIMA, au détriment de Kampala, conclut la Direction des Organisations internationales du ministère des Affaires étrangères en charge des questions de l’OCI non sans s’interroger :  »qu’est ce qui motive ceux qui tiennent (…) à déménager à tout prix le Sommet de Dakar ? ».


À voir aussi

Espagne : Ibrahima Ndiaye fait appel de sa condamnation

Condamné à 27 ans de prison ferme  pour le meurtre de sa petite amie Tatiana …

Péage: L’apprenti ‘’singe’’ et le chauffeur du bus arrêté

La vidéo a avait fait le buzz dans les réseaux sociaux. Elle montrait l’apprenti d’un …