media_xll_8065572

Son ami confond ses gouttes pour les yeux avec de la glue

Katherine Gaydos a cru qu’elle ne retrouverait plus jamais la vue.

Il y a quelques jours, Katherine Gaydos a reçu un projectile dans son oeil gauche. En sortant de chez elle en Floride, l’un de ses amis venait d’utiliser sa souffleuse afin de déblayer la rue pleine de feuilles.

Brûlure intense
« Prend mon collyre dans mon sac », lance Katherine Gaydos à son ami. Mais au lieu de prendre des gouttes pour les yeux, il choisira involontairement de la glue pour faux ongles. La brûlure devient plus intense et Katherine Gaydos ne pourra plus ouvrir son oeil.

Aux urgences, les médecins constatent que son œil est collé par de la glue et qu’elle en a également beaucoup sur la cornée. Au chômage, sans assurance ni revenus, la mère célibataire ne peut pas bénéficier des soins nécessaires, comme l’a-t-elle expliqué à la chaîne WPBF.

Aucune séquelle
Grâce à la médiatisation de cette histoire, Katherine Gaydos a pu être opérée gratuitement jeudi passé. Son médecin « lui grattera la cornée sous anesthésie afin de retirer la colle qui s’y trouve ».

« Il m’a expliqué que je devrais retrouver la vue et que je n’aurai pas de séquelles », ajoute Katherine Gaydos.

7sur7.be

Voir aussi

duba_victime_dun_viol_collectif-26bb9194c822c5dfb890eb2a77a20d77

Dubaï: Victime d’un viol collectif, une touriste britannique porte plainte et se fait inculpée pour relation sexuelle extra-conjugale

Il ne fait décidément pas bon être une femme dans cet émirat du golfe Persique… …