Accueil / POLITIQUE / SON FRÈRE BLESSÉ PAR BALLE, DJAMIL PREVIENT WADE ET SON GOUVERNEMENT : «Ils le payeront à la famille d’El Hadj Malick Sy, à la famille de Serigne Babacar Sy….»

SON FRÈRE BLESSÉ PAR BALLE, DJAMIL PREVIENT WADE ET SON GOUVERNEMENT : «Ils le payeront à la famille d’El Hadj Malick Sy, à la famille de Serigne Babacar Sy….»

Cheikh Omar Foutiyou, son frère, touché par balle au genou, lors des manifestations, d’hier, réprimées par les forces de l’ordre, Serigne

Mansour Sy Djamil, garantit à Me Wade et à ses partisans qu’ils le payeront. Et à la famille maraboutique de Tivaouane, particulièrement.

«Ce qu’ils ont fait, ils le payeront, tôt ou tard, au peuple sénégalais, à toutes les familles sénégalaises. Je ne veux pas me focaliser sur la famille d’El Hadj Malick, mais Cheikh Omar appartient à cette famille-là. Et ils le payeront à la famille d’El Hadj Malick, à la famille de Serigne Babacar Sy, à la famille de Cheikh Seydi Mohamed Moustapha. Ils le payeront à tous ceux qui seront au Gamou de Tivaouane. Tôt ou tard, ils le payeront, ici bas, en attendant l’au-delà», a-t-il prévenu, alors qu’il était venu au chevet de son frère, à l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy). Djamil reviendra par la suite sur la manière dont les choses se sont déroulées. «Nous étions ensemble, au moment de la dispersion. J’ai été particulièrement visé. Le garçon renversé puis tué par la voiture de police était derrière moi. C’est lorsqu’on m’a raté, qu’ils sont tombés sur lui. Et lorsqu’ils m’ont raté, ils ont tiré. Et c’est mon petit-frère, Cheikh Omar Foutiyou, qui a pris la balle», a expliqué le marabout. Et ce qui désole Serigne Mansour Sy Djamil, c’est qu’«à l’échelle du territoire, il y a partout des victimes, mais surtout des morts. Et dans un pays, lorsque le sang commence à couler, on ne peut plus l’arrêter». Et de s’étonner que Me Wade «ne puisse pas tirer les leçons de Ben Ali, de Hosni Moubarack, de Kadhafi». Pour lui, «la légitimité que le Conseil constitutionnel a conféré à Abdoulaye Wade est une légitimité achetée». Le candidat Ibrahima Fall était également présent à l’Hoggy. Il était venu voir un de ses partisans qui a été touché par balle au genou. Il faut relever que Cheikh Seck, Secrétaire national chargé des relations extérieures du Ps, s’est retrouvé avec la jambe cassée. Il est actuellement interné à la Clinique Madeleine.

Youssouf SANE

Le Populaire

À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …