téléchargement (6)

SONATEL : enrichissement illicite ? Ou est la CREI ?

L’immense fortune de la SONATEL a toujours impressionné. Mais le masque est tombé. La société de téléphonie procède à des installations frauduleuses qui rendent compte d’une déloyauté et d’un viol hideux des dispositions des cahiers de charges.

Abdou Karim Sall n’a point à annoncer une prudence ultérieure de l’Etat à être plus regardant. L’acte frauduleux de la SONATEL n’est que de l’enrichissement illicite. Si entre ce que les opérateurs ont déclaré et ce qui a été constaté il y a une énorme différence, c’est parce qu’il y a de la tricherie, de la duperie et de l’imposture.

8,9 milliards est la somme issue des 435 installations frauduleuses de la SONATEL. Tigo aurait commis une fraude similaire. Mais il ne s’agit pas de payer. Il s’agit de subir la loi et de l’accommoder de sanctions financières ou pourquoi pas de communication gratuite des usagers pour un mois ou plus.

S’enrichir sans passer par les normes et dans le cadre de la téléphonie sans respecter les règles des cahiers de charge est illicite. C’est un dossier qui devrait quand même intéresser la CREI. Cette Cour n’a pas à se limiter à deux ou trois personnes pour des questions simplement politiques.

Pour une tractation et une transaction financières transparentes dans le sillage d’un cadre juridique inviolable, l’Etat devrait souvent activer la justice contre les actes d’enrichissement frauduleux. La SONATEL s’est enrichie illicitement. Où donc la CREI ?

Voir aussi

dionne-valls

FINANCEMENT DU PLAN SENEGAL EMERGENT 317 MILLIARDS DE F CFA D’APPORT DE LA FRANCE DEPUIS 2014

Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite à Dakar depuis  jeudi,  et son homologue …