SONKO REVIENT A LA CHARGE : ‘’Il y a eu blanchiment de fraude fiscale de près de 300 milliards sur le dos de l’Etat’’

  • Category : ECONOMIE
  • By : moussa keita
  • Date : 19 septembre 2016

Dans un communiqué dont nous détenons copie, l’ancien Inspecteur des Impôts et Domaines a réagi aux propos du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan sur l’affaire des 90% de parts de Petro Tim à Timis. Sonko soutient dur comme fer que le Sénégal a mis dans le vent quatre-vingt-dix (90) milliards de francs CFA dans le vent d’impôts.

La sortie du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, dans les colonnes de plusieurs quotidiens de ce samedi 17 septembre 2016, a au moins le mérite d’un effort, quoique maladroit, de répondre à l’une des nombreuses interpellations de PASTEF-les Patriotes. Avant de répondre sur les aspects fiscaux, Sonko s’intéresse sur les indices manifestes d’une ‘’fraude’’ minutieusement préparée dans le but exclusif d’enrichir une personne ou un groupe avec le pétrole sénégalais, au détriment du peuple. ‘’PETRO TIM, société de droit sénégalais, appartient à PETRO TIM ressources, elle-même société fille de PETRO Asia Limited basée aux Îles Caïmans qui est un paradis fiscal par excellence. Toutes ces sociétés ont été créées en 2012 avec l’hilarante particularité que la société fille (PETRO TIM créée le 19 janvier 2012), est plus âgée que sa société mère (PETRO Asia Ressources créée le 6 mars 2012), qui elle-même est plus vielle que sa société mère (PETRO Asia Limited créée le 11 juillet 2012). De toute évidence, l’objectif n’a jamais été d’exploiter quoi que ce soit. Il relève de la cession des 90% de PETRO TIM à TIMIS, et des déclarations contradictoires d’Aliou Sall, gérant de PETRO TIM, que ce dernier n’était en réalité qu’une société écran pour TIMIS’’, commente Sonko.

D’ailleurs, poursuit-il, Petro Tim n’a jamais consenti le moindre investissement pour des activités de recherche ou de développement au Sénégal. En omettant tout cela, dit-il, le gouvernement s’est rendu complice d’une supercherie fiscale qui aura fait perdre au moins 90 milliards de francs CFA au Trésor public. Compte non tenu des conséquences éventuelles à tirer de la transaction entre TIMIS et KOSMOS. Sonko révèle également que les blocs de Saint Louis et Cayar offshore ont été donnés gracieusement à PETRO TIM de Aliou Sall. Ainsi, estime-t-il, le coût de la cession des 90% de PETRO TIM à TIMIS, à 300 milliards, puisque les 60% rétrocédés à KOSMOS ENERGY par TIMIS ont coûté 200 milliards.
Le ministre de l’Economie et des Finances, qui est une voix autorisée, invoque les dispositions du code pétrolier pour justifier la non-imposition de cette opération par ses services. De deux choses l’une : selon Sonko, ‘’soit Amadou Ba a oublié ses leçons de fiscalité, à force de s’adonner à la politique politicienne, ou alors il est de mauvaise foi manifeste dans son souci de protéger le frère du Président trempé dans cette affaire.’’

M BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15