Accueil / POLITIQUE / SORTIE DE BOURGI CONTRE WADE Un candidat à la présidentielle serait derrière, selon la PNJS

SORTIE DE BOURGI CONTRE WADE Un candidat à la présidentielle serait derrière, selon la PNJS

Rassemblés autour de la plateforme nationale des jeunes pour l’avenir du Sénégal, des jeunes de toutes obédiences politiques ont hier, en point de presse, demandé à ce que Robert Bourgi soit destitué de sa nationalité Sénégalaise et que son passeport diplomatique ne soit pas renouvelé par l’ambassadeur de France. Cette demande fait suite, disent-ils, à la sortie de l’avocat qui a sali la réputation du Sénégal.

C’est à croire que le «Bourgigate» qui en a ajouté un peu plus sur les scandales de la famille Wade est loin de s’estomper. Après les plaintes annoncées de Lionel de Villepin et de Karim Wade, la plateforme des jeunes a fait savoir qu’elle poursuivrait en justice l’avocat homme d’affaires.

En effet, réunis en point de presse, ces jeunes, issus de la mouvance présidentielle comme de l’opposition ou de la société civile, prétendent œuvrer pour le Sénégal et non pour un parti politique bien défini.

Concernant l’affaire Bourgi, le porte-parole de la plateforme, Amadou Moctar Ndiaye a noté qu’ils allaient porter l’affaire en justice puisque Bourgi travaille pour des lobbies établis en France mais aussi pour le compte d’un candidat à la présidentielle Sénégalaise.

Même si aucun nom n’a été officiellement donné, les camarades du coordonateur de la plateforme Karamba Soumano semblent fortement soupçonner Idrissa Seck. En effet, ce dernier dira même: «nous, la jeunesse patriotique pour l’avenir du Sénégal, nous nous liguons parce que l’image du Sénégal est ternie. Cette affaire dépasse largement le terrain politique. Mais, nous connaissons les fréquentations de Bourgi quand il est à Dakar. Il mobilise des fonds pour un candidat, quelqu’un dont les populations ne veulent même plus entendre parler».

Face à ce qu’ils appellent de l’acharnement contre le Sénégal, les jeunes de la plateforme comptent sévir et promettent que, dés Samedi, leurs compatriotes basés en France organiseront un «sit in» devant le bureau de Bourgi pour le dénoncer devant l’opinion internationale.

En outre, ils demandent qu’il soit destitué de sa nationalité Sénégalaise et son passeport diplomatique ne soit pas renouvelé par l’ambassade du Sénégal en France.

Mamadou DIOUF

Rewmi Quotidien

À voir aussi

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …

Karim avait congédié Ndéné à Rebeuss

Révélation sur l’animosité qui existe entre Souleymane Ndéné Ndiaye et les Wade. Les relations entre …