ACTUALITE

SORTIE PROCHAINE DE NAFI NGOM KEITA- L’Etat craint un « grand déballage »

  • Date: 8 août 2016

L’annonce de la conférence de presse de l’ancienne patronne de l’OFNAC, la semaine prochaine, inquiète au plus haut sommet de l’Etat. La présidence de la République, qui craint un grand déballage aurait activé ses services et réseaux pour savoir ce qu’il en sera.

Nafi Ngom Keita a perdu une bataille mais pas la guerre. Après plus d’une semaine de polémique sur sa défenestration, l’ancienne Vérificatrice générale d’Etat a déposé un recours à la Cour suprême pour attaquer le décret de Macky le limogeant. Ce n’est pas tout. La bataille n’est pas uniquement judiciaire mais elle sera médiatique, et pour cause.  Virée ‘’injustement’’ de l’OFNAC, Nafy Ngom Keïta a prévu de déballer la semaine prochaine, sauf revirement de dernière minute. Mais le régime tente de mettre fin à la polémique, car l’Etat redoute que Mme Keita devienne incontrôlable et se lance dans un grand déballage contre Macky Sall. En termes plus clairs, l’Etat a peur que les secrets d’Etat soient divulgués par l’ancienne vérificatrice générale d’Etat.  Une sortie médiatique de la dame, qui peut être considérée comme une riposte à un acte de guerre politique déclenché par le régime de Macky Sall. Il nous revient de sources dignes de foi que Nafi Ngom Keita n’arrive pas à avaler l’amère pilule de son limogeage, malgré les injonctions du fils aîné du Khalife des Mourides. Nous tenons de bonnes sources que sa défenestration est liée à l’enquête qu’elle avait entamé  contre le  frère du président (comprenez Aliou Sall). En attendant  Nafy Ngom qui a eu à fouiner aux Etats-Unis, entendrait se rendre dans d’autres pays aux fins d’en savoir davantage  sur les affaires du « frère de… » entre autres  « cafards ». En clair, Nafi Ngom Keita, « qui envisageait produire un rapport accablant », avait entamé une procédure, c’est à dire des enquêtes pour savoir les liens entre le maire de Guédiawaye et Petro Tim pour lesquels on soupçonne une collusion d’intérêts. Ça promet !

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15