Sortir Dakar du Khalifat ou le détruire

La ville de Dakar est un enjeu politique pour son statut de Capitale et son poids électoral. Pour la gagner et la conserver, un travail concret et gigantesque qui transforme sa physionomie est nécessaire. Et il se trouve qu’elle est tombée dans l’escarcelle de Khalifa Sall.

Depuis, une bataille atroce sur fond de conflits de compétence se mène entre le pouvoir et des Maires de Taxawu Ndakarou dont certains ont fini pour s’incliner dans le Macky. Diène Farba Sarr, auréolé de la soldatesque fonction de Ministre du Renouveau urbain dispute au Maire Khalifa Sall l’aménagement de la Place de l’Indépendance, un secteur urbain stratégique.

A son tour, Abdoulaye Diouf Sarr entre dans l’arène. Le retrait de Rufisque de l’Entente Cadar-Car qui se chargeait de la gestion de la salubrité publique de Dakar que dirigeait Moussa Tine sous l’autorité de Khalifa Sall fut une aubaine pour l’Etat de la faire disparaitre.

En lieu et place, le Ministre de la Gouvernance locale institue l’Unité de Coordination et de gestion des déchets solides placée sous son autorité, une occasion de ne plus donner à Khalifa Sall la possibilité de se bomber le torse par des résultats de salubrité qui le renforcent. C’est de bonne guerre !

Et à tous les niveaux, le blocage demeure. Et il va davantage prendre de l’ampleur avec le revirement de certains Maires qui ont fait volteface avec les investitures pour le HCCT. La ville de Dakar va encore en pâtir !

Les conflits politiciens et partisans se mènent ainsi atrocement aux dépens de la Capitale qui rencontre toujours des problèmes d’insalubrité à cause de querelles de compétences qui illustrent d’un coté une envie sacerdotale de certains Maires d’Arrondissement de servir les populations et manifestent d’autres part une inaptitude notoire d’autres Maires d’Arrondissement incompétents à tenir une petite commune.

Et tout se mène au préjudice des habitants de Dakar

Domou Rewmi

Voir aussi

GO Can 2017 La RTS s’octroie tous les droits de la CAN

Du jamais vu. Pendant qu’elle couvrait hier la prestation de serment de Yaram Barro (incapable …