Contributions

Souleymane Jules Diop: L’homme et le diable ! Par Samba Thioub Rewmi

  • Date: 10 janvier 2016

Loin de nous toute idée de verser dans des attaques. Les sénégalais souhaitent désormais du concret au-delà des symboles creux, rythmés par les slogans poreux et les chiffres manipulés. Dés lors, nous continuerons sur notre logique politique faite d’honneur et de vérité. Mais, s’il existe des personnes manipulateurs jusque dans l’âme, capables, pour des strapontins, à dénigrer des personnes sans raisons valables, nous les traquerons et répondrons. Parmi ces personnes caractérisées par un manque de courage démuni de toute dignité se trouve en bonne place Souleymane Jules Diop. Ce dernier se plaît à raconter à tout va qu’il a une « proximité » avec Idrissa Seck et qu’il en sait sur lui plus qu’il en a dit.

Il nous revient encore une fois de préciser que la relation entre Idrissa Seck et Souleymane Jules Diop n’a jamais dépassé le spectre professionnel. Souleymane a ce honteux réflexe, au détour d’une question, de convoquer Idrissa Seck pour en faire une cible et déverser sa bave. N’est ce pas là une preuve d’une volonté cynique de chercher maladroitement à justifier une posture inconfortable par la force d’une argumentation ridicule. Souleymane Jules Diop qui pense avoir définitivement effacé les traces de ses vomis en les ravalant honteusement, se présente en donneur de leçons et distribue des menaces à tout va. Il devrait savoir que ses pratiques de chantage et d’extorsion ne passeront pas face á une jeunesse qui abhorre la malhonnêteté et qui a les armes pour la combattre.
Souleymane Jules Diop fait de son gagne pain les manigances qu’il orchestre et les mensonges qu’il crée jusqu’à rédiger des livres où des guillemets sont indécemment ouverts et fermés pour crédibiliser des propos qui n’existent que dans sa tête. Le revoilà donc de retour exerçant son métier favori.
En lisant le texte qu’il a lui même produit et fait signer par son fidèle larbin, on remarque nettement que Souleymane Jules Diop continue de revendiquer inlassablement une « proximité » avec l’ancien premier ministre Idrissa Seck. La seule touche que nous soupçonnons provenir de son larbin est celle portant sur les questions de famille évoquées dans son texte car Souleymane Jules Diop serait le dernier à parler de famille et à donner des leçons sur ce chapitre. Nous comprenons bien que depuis qu’il a été viré de la présidence pour incompétence, il a fini d’opter pour les magouilles et combines afin de continuer à exister sous les mêmes traits. Il pense que pour renaître politiquement et d’être à nouveau considéré par ses pairs, il faut attaquer, sans arguments valables, l’adversaire le plus redouté par le camp présidentiel. Il ne reste donc à Souleymane Jules Diop que la calomnie comme arme pour espérer arriver à ses fins.
Le cagoulard qui n’a pas le courage de s’afficher lorsqu’il insulte, n’est pas exactement l’homme qu’il prétend être.

Nous ferons abstraction de ses propos élogieux et laudateurs de 2010 et 2011 sur Idrissa Seck. Nous tairons également d’autres faits qu’il n’aura pas du mal à se rappeler dans le silence de son intimité.
Pour l’instant nous préférons simplement lui donner une leçon à méditer : Calomnier les adversaires politiques est devenu une technique de communication très en vogue chez de nombreux Aperistes, mais l’occasion ne crée pas le lâche, elle permet de le découvrir.

Samba Thioub
Rewmi

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15