Souleymane Jules Diop.

Souleymane Jules Diop sur l’affaire du Consul du Sénégal à Marseille :  » Je dénonce vigoureusement la manière expéditive avec laquelle cette affaire veut être diligentée »

Le Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, Souleymane Jules Diop, n est pas d’accord avec la manière dont Mankeur Ndiaye a agi en relevant de ses fonctions le Consul général du Sénégal à Marseille, Tamsir Faye.  » Je dénonce vigoureusement la manière expéditive avec laquelle cette affaire Tamsir Faye veut être diligentée, le procès d’intention qui l’accompagne”, écrit-il dans sa page Facebook.

“Tamsir Faye est un garçon déterminé et engagé, qui donne satisfaction dans sa mission auprès des sénégalais de Marseille. Si des mesures doivent être prononcées à son encontre, elles ne doivent et ne peuvent l’être que sur la base d’une relation rigoureuse des faits qui tienne compte de sa version. Je ne dis pas qu’il ne s ‘est rien passé. Mais qui peut dire ce qu’il s ‘est réellement passé quand tout ce que nous en savons nous provient d’un article qui cite des sources policières elles-mêmes basées sur le témoignage d’une vielle dame. Alors que les journalistes français, qui reviennent à souhait sur cette affaire, n’ont jamais pris le soin de recueillir la version de notre Consul général. Les accusations portées contre  lui sont d’une extrême gravité et particulièrement dégradantes », explique-t-il.

Il n’a pas manqué d’égratigner Mankeur Ndiaye. « Je rappelle au souvenir de tous, que des accusations aussi graves avaient été portées contre le ministre des Affaires étrangères du Sénégal Mankeur Ndiaye , suite à une disparition momentanée à l occasion d’une rencontre qui se tenait à Paris. La presse avait porté contre lui des accusations de nature sordide, qui avaient fait l ‘objet d un démenti. Cette expérience doit conduire à une extrême prudence dans le traitement de cette affaire », dit-il.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …