Accueil / POLITIQUE / Souleymane Ndéné Ndiaye avertit les leaders de l’opposition

Souleymane Ndéné Ndiaye avertit les leaders de l’opposition

Après quelques semaines d’accalmie consécutive à la victoire du Président Abdoulaye Wade lors de la présidentielle du 25 février dernier, le Landerneau politique sénégalais risque de connaître des moments d’agitation. Et pour cause, des leaders de l’opposition sénégalaise ont décidé de faire un boycott actif des prochaines législatives et d’acculer le gouvernement. Des menaces prises très au sérieux par l’Etat. Le directeur de cabinet du président de la République promet déjà à Niasse, Dansokho, Tanor, Idy et compagnie, s’ils s’écartent de la légalité, ils se heurteront au mur dressé par Me Ousmane Ngom et Cheikh Tidiane Sy.

Source : L’Observateur
Vrai ou faux. Des intentions prêtées à l’opposition sénégalaise d’installer le pays dans une situation d’ingouvernabilité et d’instabilité ont mis le gouvernement dans tous ses états. Dans les milieux proches des renseignements généraux, on a déjà commencé à évaluer l’impact du boycott actif promis par la bande à Dansokho, Niasse, Tanor et Idy. Au même moment, au palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor, on appelle l’opposition à la raison et au respect des principes démocratiques. Souleymane Ndéné Ndiaye le dircab du Président pense que les leaders de l’opposition connaissent les voies légales pour s’exprimer. Et le directeur de cabinet du président de la République de les avertir sur les conséquences d’une attitude qui violerait l’Etat de droit. « S’ils s’écartent de la légalité, ils trouveront Ousmane Ngom et Cheikh Tidiane Sy sur leur chemin », menace-t-il. En clair, le ministre de l’intérieur et son homologue de la justice sont prêts à en découdre avec les leaders de l’opposition au cas où ils décideraient de « déstabiliser » le pays.

Le président de la République prêt à discuter avec l’opposition

Parallèlement à la fermeté de son discours, le directeur de cabinet du président de la République affirme que ce dernier est disposé comme d’habitude à discuter avec ses opposants. Mais pour y parvenir, Souleymane Ndéné Ndiaye estime que ces derniers doivent le reconnaître comme Président élu et renoncer à faire de l’agitation inutile. Revenant sur les résultats de la dernière présidentielle, il souligne que l’opposition a été battue à plate couture et que ses leaders ne font que raconter des histoires. « Dansokho perd son temps, son discours est dépassé et Karl Marx est bel et bien mort », renchérit le ministre d’Etat… Quant aux plénipotentiaires des partis d’opposition, ils se sont réunis hier au siège de « Rewmi », pour dérouler leur plan d’action


À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …