1 octobre, 2014
Accueil » POLITIQUE » Souleymane Ndéné Ndiaye sur son supposé départ du Pds : « Mon parcours ne me prédispose à la transhumance »
Souleymane Ndéné Ndiaye sur son supposé départ du Pds :  « Mon parcours ne me prédispose à la transhumance »

Souleymane Ndéné Ndiaye sur son supposé départ du Pds : « Mon parcours ne me prédispose à la transhumance »

L’ancien premier ministre Souleymane Ndiaye a décidé de parler, suite à sa démission de l’assemblée nationale. En effet, ses détracteurs au Pds ayant déjà annoncé son ralliement au parti du président Macky Sall, il a tenu, via sa page Facebook, à démentir cette information.
« Que ceux qui m’attendent au sein du parti au pouvoir sachent que rien, dans mon éducation et mon parcours, ne me prédispose à la transhumance! Un mot d’une telle vulgarité que je souhaite le voir honni du vocabulaire et de la pratique politiques. Non, Messieurs, je ne mange pas de ce pain-là moi! Il y a beaucoup de choses que j’ignore mais, une dont je suis sûr : je sais qui je suis et d’où je viens », a fait savoir l’ex-député. Actuellement, plusieurs responsables libéraux font l’objet de poursuites, dans le cadre de la traque des biens mal acquis et pour Souleymane Ndéné Ndiaye, la justice doit, en toute circonstance, être rendue, dans des conditions de sérénité. « Elle doit travailler dans un climat indispensable à son vertueux exercice et surtout, dans le respect strict des principes directeurs de la procédure pénale, sans haine ni esprit revanchard », a-t-il précisé. Toujours dans son démenti, il demandera à ses détracteurs de regarder dans le rétroviseur. «Jamais un leadership politique ne s’est imposé à moi, qui ne soit adossé à la Compétence ou au Mérite. Le dernier est celui de Maître Abdoulaye Wade. L’héritage politique qu’il nous laisse est l’objet de toutes sortes de critiques injustes, méchantes et gratuites. Elles viennent surtout d’hommes et de femmes qui lui doivent tout, qu’il a promus aux plus hautes fonctions et à qui il a confié les plus hautes responsabilités », recadre M. Ndiaye. Cependant, il n’a pas fait cas de son départ de la mairie de Guinguinéo ni de ses études à Londres, comme l’a laissé entendre une certaine presse.

Ibrahima Khalil DIEME

REWMI QUOTIDIEN