téléchargement (3)

’’Souris’’ conseille à Aliou Cissé de maintenir les conférences de presse de publication de liste

L’ancien président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), El Hadj Malick Sy dit Souris, a invité Aliou Cissé, le sélectionneur national, à maintenir la tradition des conférences de presse de publication des listes des sélectionnés.

‘’Ce sont des moments privilégiés d’échanges avec la presse et par ricochet avec les populations qui veulent avoir son point de vue sur ses choix’’, a-t-il dit à l’APS.

’’Ces rencontres avec la presse que ce soit des obligations écrites ou morales méritent d’être faites’’, a-t-il martelé.

Pour les deux premiers matchs éliminatoires de la CAN 2017 aussi bien contre le Burundi que contre la Namibie, le sélectionneur national a préféré publier sa liste sur le site de l’instance dirigeante du football national.

Il est notable concernant qu’avant la rencontre contre les Burundais à Dakar, il a organisé une rencontre avec les journalistes qui ont le loisir de l’interroger avec les joueurs sélectionnés.

Toujours sur ce sujet, l’ancien président de la FSF estime que la presse est une courroie de transmission et l’entraîneur reste le chef de son équipe et c’est à lui qu’incombe la responsabilité de sélectionner qui, il veut.

‘’Il est clair que certaines personnes ne seront pas d’accord mais à lui de prendre ses responsabilités’’, a-t-il rappelé. Selon lui, tout le monde a intérêt que Cissé réussisse à la tête de la sélection.

Souris a indiqué que le match contre le Burundi a laissé beaucoup de gens sur leur faim, mais il est prématuré d’émettre des critiques. Il a soutenu que que les anciens footballeurs professionnels doivent suivre ses pas et se mettre au service du football.

‘’Et pas seulement dans la capitale, Dakar, ils peuvent aller dans les régions où il y a un grand besoin de ressources humaines’’, a-t-il expliqué.

L’ancien président de la FSF a en outre affirmé que comme les vétérinaires et les médecins, ils doivent accepter d’être déployés à l’intérieur.

’’Aliou Cissé s’est investi au Casa Sports, Salif Diao aurait pu aller à Kédougou, d’autres à Saint-Louis, Kaolack pour renforcer les ressources humaines dans ces régions de l’intérieur’’, a-t-il encore dit.

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …