Accueil / POLITIQUE / Succession de Tanor au Ps : La compétition est ouverte

Succession de Tanor au Ps : La compétition est ouverte

Les candidats au poste de premier secrétaire du Parti socialiste peuvent commencer à affûter leurs armes. Le Bureau politique de ce parti a ouvert hier une liste pour tout militant socialiste souhaitant prendre la place d’Ousmane Tanor Dieng.

Source : Walfadjri
Ousmane Tanor Dieng est décidé à mettre en jeu son poste de premier secrétaire du Parti socialiste. En effet, le bureau politique de son parti a tenu à informer hier les militants et responsables socialistes que les candidatures au poste de Premier secrétaire sont ouvertes du 12 au 22 juillet 2007. Une décision qui entre dans ‘la perspective du 14e Congrès ordinaire et conformément aux dispositions de la circulaire et de ses additifs, relatifs aux renouvellements des instances’ . A cet effet, informe le communiqué signé par Khalifa Ababacar Sall, ‘tous les militants intéressés peuvent adresser leurs dossiers de candidature au président de la sous-commission nationale de pilotage des renouvellements’. Selon toujours le chargé des élections au Parti socialiste, le dossier de candidature devra comprendre le procès-verbal d’investiture d’une ou de plusieurs Ca de Coordination départementale ou d’Union départementale de coordinations, et d’une lettre d’acceptation de l’investiture et de déclaration de candidature.

Candidat à sa propre succession, Ousmane Tanor Dieng a récemment déclaré, depuis Paris, à travers nos colonnes, qu’il sera ‘candidat pour diriger le parti quelle que soit l’appellation’. Quant à l’appellation du futur patron des socialistes, Ousmane Tanor Dieng ajoute qu’il y aura ou bien un poste de président, ou bien un poste de premier secrétaire ou de secrétaire général : ‘On ne doit pas faire coexister ces postes parce que cela ne se justifie plus. Abdou Diouf était président de la République et voulait se détacher du parti. Il avait même promis que s’il était élu président de la République, il ne serait plus responsable du parti’. En tout cas, expliquait Ousmane Tanor Dieng, pour ce qui est de la désignation du responsable principal du parti, ‘cela se fera au niveau des coordinations. Avant même qu’on arrive au congrès, toutes les coordinations se prononceront démocratiquement au niveau des militants de sorte que le congrès qu’on aura, sera un congrès d’installation du principal responsable, de la mise en place des structures et de débat sur les thèmes qui seront retenus et travaillés au niveau des ateliers’.

L’actuel patron des socialistes a également promis que ce congrès va se faire de manière ‘démocratique’. Ousmane Tanor Dieng de préciser par ailleurs que ‘les renouvellements vont se faire au niveau des comités, des sections, des coordinations, des unions régionales. Ensuite, le congrès sera convoqué les 28 et 29 juillet 2007. Des délégations vont venir de l’ensemble de ces structures et les instances vont être mises en place. Il y aura des thèmes qui vont faire l’objet de débats au cours de ce congrès. Ces thèmes seront déterminés par le comité préparatoire’.


À voir aussi

Touba: Sonko bénéficie d’un soutien de taille

Khalife de Baye Cheikh, Serigne Abdou Mbcké n’apprécie  pas qu’Ousmane Sonko soit taxé de salafiste.  …

Rencontre avec les responsables Apr à Sedhiou : Macky boude l’audience

En marge de sa tournée économique dans le Sud du pays, le président de la …